SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 22 October 2021, Friday |

L’armée de l’air afghane souffre !

Selon le journal américain « The Wall Street Journal », l’armée de l’air afghane s’efforce de rester en mesure de fonctionner, compte tenu du départ des forces américaines d’Afghanistan, et de la progression continue des talibans sur le terrain.

« Plus d’un millier d’entrepreneurs ont travaillé avec l’armée de l’air afghane, et c’est l’une des rares réussites dans l’effort américain pour développer une force militaire afghane viable, mais les responsables de la défense américaine et afghane disent que l’affaire n’est pas encore réglée », affirme le journal dans un rapport publié sur son site web.

« L’armée de l’air afghane a une tâche énorme à accomplir, car les talibans cherchent à étendre leur contrôle sur des centaines de zones de gouvernement local à travers le pays et représentent une menace pour plus d’une douzaine de ses 34 capitales de district. Les États-Unis sont de retour dans la bataille pour saper les gains des talibans. Ils ont lancé une vingtaine de frappes aériennes, notamment autour de Kandahar. »

Et de poursuivre : « Des responsables militaires américains ont indiqué que l’armée de l’air afghane a également participé aux raids, depuis le début du mois de juin, et l’armée de l’air afghane a effectué plusieurs centaines de frappes aériennes à travers l’Afghanistan. »

Le développement de l’armée de l’air afghane reposait en partie sur l’attente que les États-Unis soient présents sur place de manière permanente, afin d’aider les Afghans à entretenir et à réparer leurs avions. Les responsables américains et afghans ont déclaré que les pilotes apprenaient à voler, mais qu’ils étaient intentionnellement formés à un certain niveau de compétence.

Et le « Wall Street Journal » a vu que l’armée de l’air afghane souffrira beaucoup après l’achèvement du retrait militaire américain, notamment en ce qui concerne les problèmes de maintenance des avions, en particulier le Black Hawk, qui est considéré comme l’un des avions les plus avancés de la flotte de l’armée de l’air afghane. Les responsables militaires américains ont indiqué que l’armée de l’air afghane a également participé aux raids, depuis début juin, et que l’armée de l’air afghane a effectué plusieurs centaines de frappes aériennes à travers l’Afghanistan.