SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

L’armée d’occupation israélienne : la petite palestinienne, Jana Zakarneh, a été tuée par nos soldats

L’armée d’occupation israélienne a publié les résultats de l’enquête préliminaire sur les circonstances du meurtre de la jeune fille palestinienne Zakarneh à Jénine, lors de l’assaut de la ville par ses forces, dimanche soir.

Dans un communiqué, l’armée d’occupation israélienne a déclaré que ses forces ont mené, la nuit dernière, une activité militaire dans la zone de la ville de Jénine du district régional de « Menashe », où elles ont arrêté 18 personnes recherchées par les services de sécurité, dont trois personnes recherchées à Jénine et soupçonnées d’être impliquées dans des « activités terroristes », selon ses propos.

Le communiqué a ajouté : « Au cours de l’activité, un certain nombre de suspects ont lancé des engins explosifs et tiré des balles intenses sur les combattants. Ils ont également lancé des cocktails Molotov et des bouteilles depuis différents endroits, y compris les toits des bâtiments de la zone, ce qui a nécessité une réponse des combattants, qui ont ouvert le feu sur les combattants, qui ont été surveillés dans la zone, et il n’y a eu aucune victime parmi nos forces. »

Le communiqué poursuit : « A l’issue d’une enquête préliminaire, il a été constaté qu’il y a une forte probabilité que la jeune fille qui a été décédée, a été blessée suite à un tir accidentel sur des hommes armés qui se trouvaient sur le toit d’une maison, et comme il apparaît, la jeune fille qui a été tuée, se trouve sur le toit d’une maison et à proximité des hommes armés ».

L’armée d’occupation israélienne a démenti que ses forces aient « délibérément ouvert le feu sur des civils innocents », affirmant qu’elle poursuivrait son travail pour vérifier les circonstances de l’incident.

Il est à noter qu’hier soir, dimanche, le ministère de l’Autorité palestinienne a annoncé « la mort de la petite Jana Majdi Issam Zakarneh (16 ans) après qu’elle ait été touchée par une balle dans la tête tirée par les soldats de l’occupation lors de l’assaut de la ville de Jénine. »