SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

L’armée israélienne commence à démolir 17 maisons palestiniennes à Jérusalem

Les forces militaires israéliennes ont pris d’assaut la ville de Silwan à Jérusalem et autour de la tente de sit-in dans le quartier d’al-Bustan, accompagnées de bulldozers et de véhicules militaires, pour y démolir 13 maisons palestiniennes, durant moins de 24 heures après l’expiration du délai d’« auto-démolition » pour ces maisons dans le quartier d’al-Bustan.

« Le quartier d’Al-Bustan est soumis à une violente attaque d’occupation avec démolition, destruction et déplacement, et nous appelons la communauté internationale à intervenir immédiatement pour arrêter ce massacre des Jérusalemites, de leurs maisons et de leurs biens », a déclaré Hussein al-Sheikh, membre du comité central du Fatah. Nous tenons Israël comme responsable de cette escalade majeure.

Selon l’Agence de presse palestinienne (WAFA), les forces israéliennes ont démoli une installation commerciale dans le quartier d’al-Bustan après l’avoir assiégée et fermé ses entrées, le délai de démolition de 17 maisons expirant.

Il a également déclaré que 20 patrouilles militaires israéliennes ont pris d’assaut le quartier et ont commencé à démolir une épopée appartenant au citoyen Nidal al-Rugby, après avoir refusé d’effectuer des préavis d’auto-démolition, notant que la démolition de la saga ouvre la voie à l’accès aux maisons menacées de démolition.

« Vingt familles ont expiré le délai fixé par les autorités d’occupation pour démolir leurs maisons par elles-mêmes, de sorte qu’elles peuvent à tout moment invoquer la démolition des 17 maisons sans se référer à leurs simulacres de tribunaux », a-t-elle déclaré, ajoutant que « les forces d’occupation tirent lourdement des gaz lacrymogènes sur les maisons des citoyens dans et autour du quartier pour les disperser, au milieu des appels à travers les haut-parleurs des mosquées pour contrer les plans de l’occupation de procéder à des démolitions ».

Les autorités israéliennes, ont accordées une période aux habitants du quartier et qui a terminé hier pour démolisser leurs propres maisons par eux-mêmes, sinon elles procéderont à des démolitions et exigeront des amendes pour les propriétaires et des montants exorbitants de coûts de démolition et de patrouilles de garde, selon Russia Today.