SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

L’armée israélienne commence une opération militaire dans le camp de Jénine

Un jeune Palestinien a été tué et d’autres ont été blessés, samedi matin, lors d’affrontements armés qui ont éclaté après que les forces d’occupation israéliennes aient pris d’assaut le camp de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée, et aient fait une descente dans la maison du martyr Raad Hazem, avant de se retirer.

Aujourd’hui, samedi, l’armée d’occupation israélienne a annoncé le début d’une opération militaire dans les environs de la ville de Jénine et à l’intérieur de son camp et du village de Burqin, alors qu’elle a déployé 3 nouveaux bataillons en Cisjordanie.

Le ministère palestinien de la santé a indiqué qu’un martyr a été abattu par l’occupation, en plus de la blessure d’un certain nombre de Palestiniens par des balles réelles, lors de la prise d’assaut du camp de Jénine. Ils ont été transférés à l’hôpital gouvernemental de Jénine et à l’hôpital Ibn Sina.

Le ministère a déclaré dans un communiqué que le martyr Ahmed al-Saadi (Abu Islam) – l’un des combattants de Saraya al-Quds, la branche militaire du Mouvement du Jihad islamique – a été martyrisé après avoir été touché par plusieurs balles dans la tête et la poitrine, tandis que d’autres ont été touchés par des balles réelles dans différentes parties de leur corps, et leurs cas ont été décrits comme stables.

Des affrontements armés ont éclaté entre les combattants de la résistance palestinienne et les forces d’occupation israéliennes à l’intérieur et autour du camp de réfugiés de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, samedi matin, alors que d’importantes forces militaires se sont dirigées vers les environs de la maison de la famille du martyr Raad Hazem, auteur de l’ « Opération Dizengoff » à Tel Aviv.

Le père du martyr (le colonel à la retraite Fathi Hazem) avait refusé trois convocations à comparaître pour des enquêtes menées par les autorités d’occupation. Il est un colonel à la retraite de la Sécurité nationale palestinienne et un ancien prisonnier. Il était l’un des principaux militants du mouvement Fateh lors de la première Intifada qui a éclaté en 1987 dans les territoires palestiniens.

L’armée d’occupation israélienne a décidé de renforcer ses forces déployées en Cisjordanie avec 3 nouveaux bataillons, à partir d’aujourd’hui, samedi.

Selon un communiqué du porte-parole officiel de l’armée israélienne, la décision à cet égard a été prise lors d’une session d’évaluation militaire de la situation, et que ces renforts seront déployés le long de la ligne de contact.

« L’armée continuera de toutes ses forces à protéger la ligne de contact et à protéger la sécurité d’Israël et de ses citoyens », ajoute le communiqué.

De son côté, Tarek Salmi, porte-parole du mouvement du Jihad islamique, a déclaré que « le moudjahid Ahmed Al-Saadi, l’un des combattants des Brigades Al-Quds et de ses dirigeants, a été tué en tant que martyr, alors qu’il accomplissait son devoir légitime de combattre l’ennemi. »

Le mouvement a mis en garde Israël contre « la poursuite de son agression », affirmant qu’il ne permettrait pas à « l’ennemi » de contrôler le peuple palestinien.

A son tour, le Mouvement de résistance islamique « Hamas » a appelé à « une escalade en Cisjordanie face aux crimes de l’occupation et de ses colons, et en soutien aux résidents du camp de réfugiés de Jénine. »