SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

L’armée israélienne : nous avons fermé un « tunnel d’attaque » depuis la bande de Gaza

L’armée israélienne a annoncé qu’elle avait fermé un tunnel creusé par le Mouvement de la résistance islamique (Hamas) à Gaza qui était censé être un passage pour les militants de la bande vers Israël.

Des militants palestiniens ont utilisé les tunnels pour surprendre les forces israéliennes pendant la guerre de Gaza en 2014. Depuis lors, Israël a amélioré ses techniques de surveillance et construit une barrière souterraine en béton équipée de capteurs pour contrecarrer les tentatives de creuser à travers la frontière.

L’armée a découvert plusieurs tunnels au cours des dernières années.

Un communiqué militaire a déclaré que le dernier tunnel avait été « neutralisé » il y a un an, mais avait été reconstruit avec deux voies menant vers Israël, bien qu’ils n’aient pas franchi la barrière souterraine.

Fawzi Barhoum, un porte-parole du Hamas, a indiqué que le mouvement a le droit d’utiliser tous les moyens pour améliorer et développer ses capacités et que l’annonce israélienne a présenté de fausses réalisations au public.

L’annonce est intervenue après près d’une semaine d’escalade de la violence transfrontalière, alors que les forces israéliennes bombardaient des cibles palestiniennes et que les militants du Jihad islamique tiraient des centaines de roquettes sur Israël.

En outre, Israël a concentré son opération de trois jours sur le Jihad islamique, un groupe armé soutenu par l’Iran, tout en évitant une confrontation directe avec le Hamas, plus grand et plus puissant, qui dirige la bande côtière de Gaza depuis 2007.

Dans ce contexte, un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré à Reuters : « Nous étions au courant de l’existence de ce tunnel, mais nous avons attendu la fin (de l’opération) avant de nous déplacer ».

Il a ajouté qu’il s’agissait d’une « opération non cinétique », ce qui signifie qu’Israël a inondé le tunnel qui s’enfonçait profondément dans le sol, notant qu’il s’agissait d’un « tunnel très sophistiqué » visant à transporter des militants ou des combattants en Israël pour attaquer ses citoyens.

    la source :
  • Reuters