SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

L’armée russe avertit les habitants de Kiev

L’armée russe a lancé un avertissement aux résidents de la capitale ukrainienne, Kiev, au sixième jour de son opération militaire dans l’ancien pays soviétique.

L’armée russe a exigé que les civils de Kiev résidant près des installations des services de renseignement ukrainiens quittent les lieux.

Avec le début de l’opération militaire russe en Ukraine à l’aube de jeudi dernier, les installations des services de renseignement ont été la cible des combattants russes.

L’opération militaire en Ukraine se poursuit, alors que les pays occidentaux imposent des sanctions sévères à Moscou pour le pousser à mettre fin à la guerre, et que des négociations directes ont lieu entre les deux parties au conflit sans grand espoir de résultats rapides.

Les observateurs estiment que Kiev est une cible majeure de l’opération russe visant à faire tomber le régime qui est ouvert à l’Occident et cherche à rejoindre l’Union européenne et l’OTAN.

Le gouvernement ukrainien accuse la Russie de viser des sites civils, ce que Moscou dément.

Lundi, le premier cycle de négociations entre la Russie et l’Ukraine, qui est le premier du genre depuis le début de la guerre, s’est achevé au Bélarus. Les deux parties ont convenu de reprendre les négociations après le retour des délégations de Moscou et de Kiev pour des consultations.

Équilibre stratégique

Pour sa part, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé que son pays était prêt à travailler avec les États-Unis sur de nouveaux accords dans le domaine de l’équilibre stratégique.

Lavrov a appelé – dans un discours à la Conférence du désarmement – Washington et ses alliés à se joindre à l’accord visant à arrêter le déploiement de missiles de moyenne et courte portée en Europe, soulignant que Moscou n’acceptera pas la présence d’armes nucléaires américaines en Europe, et que l’Occident devrait renoncer à l’établissement d’installations militaires sur le territoire des pays de l’ancienne Union soviétique.

Lavrov a également accusé Kiev de jouer des jeux dangereux liés à ses projets d’acquisition de ses propres armes nucléaires.

Le département d’État américain a réaffirmé qu’il était prêt, avec ses alliés, à s’engager dans la diplomatie afin de trouver un moyen de résoudre le conflit entre l’Ukraine et la Russie.