SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

L’armée soudanaise approuve la nomination de civils au Premier ministre et au Conseil de souveraineté

Le lieutenant-général Mohamed Hamdan Dagalo, vice-président du Conseil de souveraineté soudanaise, a annoncé dans un communiqué (vendredi 16-09-2022), au lendemain d’une rencontre qu’il a eue avec le président du Conseil, le lieutenant-général Abdel Fattah Al- Burhan, l’approbation des chefs militaires pour nommer les forces politiques civiles comme premier ministre et chef du conseil.

Le communiqué indique que les deux commandants militaires ont réaffirmé cet été leur engagement à « la sortie de l’establishment militaire de la scène politique et son plein retour à ses tâches stipulées dans la constitution et la loi » après la nomination d’un gouvernement civil.

L’armée soudanaise a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en octobre qui a mis fin à un accord de partage du pouvoir avec des partis civils pro-démocratie, plongeant le pays dans la tourmente politique et économique.

Les efforts de médiation des Nations Unies, de l’Union africaine et des pays étrangers n’ont pas abouti à une solution. Des factions civiles avaient exigé un retrait immédiat et complet de l’armée de la vie politique.

Des sources ont déclaré à Reuters qu’Al-Burhan avait rencontré plus tôt cette semaine les ambassadeurs des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis pour discuter de solutions politiques à la crise.

Un projet de constitution publié par le Barreau soudanais ces dernières semaines a été salué par certains groupes politiques ainsi que par Dagalo, également chef des Forces de soutien rapide, dans un communiqué publié cette semaine.

Depuis le coup d’État, le mouvement pro-démocratie au Soudan, représenté par les comités de résistance, organise des manifestations hebdomadaires, dont la dernière est prévue demain, samedi, dans la ville de Bahri.

    la source :
  • Reuters