SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’armée soudanaise saisit une cargaison d’armes en provenance de Libye

L’armée soudanaise a saisi samedi une cargaison d’armes, de munitions et d’explosifs en provenance de Libye et a arrêté quatre personnes, dont deux ressortissants libyens.

« Des patrouilles de soutien rapide dans la région de Saif al-Barli, dans le triangle frontalier, se sont heurtées à des gangs de trafiquants d’armes et ont réussi à saisir deux voitures avec 36 fusils Kalachnikov à bord », a déclaré le lieutenant-colonel Ali Ahmed Mahmoud Awuja, responsable militaire.

Il a souligné la saisie de deux boîtes de grenades, le canon antiaérien Doshka et le lanceur antichar RPG7, ainsi que d’un grand nombre de munitions de différents types.

Quatre membres des gangs du commerce des armes, dont deux ressortissants libyens, ont été arrêtés au cours de l’opération, a déclaré le commandant des Forces de soutien rapide, sans fournir de détails sur les deux autres.

Les zones frontalières sud de la Libye, ainsi que le Soudan, le Tchad et le Niger, comprennent des routes de transit pour les convois de passeurs, de marchands d’armes et d’êtres humains.

Certains postes frontières sont contrôlés par des Tabu, des Touaregs et d’autres tribus armées dans le désert.

Le Soudan lutte également contre la criminalité transfrontalière, le commerce des armes et la migration irrégulière, qui ont doublé ces dernières années, menés par des gangs organisés à sa frontière orientale avec l’Éthiopie et l’Érythrée, prolongeant la frontière nord-ouest avec la Libye, pour transporter des migrants vers des pays comme Israël via l’Égypte et vers l’Europe via la Libye.