SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

L’Arménie accuse l’Azerbaïdjan de violer le cessez-le-feu

Le ministère arménien de la Défense a accusé les forces armées azerbaïdjanaises d’avoir ouvert le feu sur des positions arméniennes, en violation d’un accord de cessez-le-feu.

« Des unités des forces armées azerbaïdjanaises ont une fois de plus violé le régime de cessez-le-feu en ouvrant le feu depuis diverses positions sur des positions de combat arméniennes situées dans la région orientale de la frontière entre les deux pays », a déclaré le ministère dans un communiqué sur Facebook.

L’Arménie a déclaré qu’elle avait riposté par le feu et qu’elle n’avait pas annoncé de victimes parmi son personnel.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de l’Azerbaïdjan sur les accusations. Plus tôt cette semaine, Bakou a accusé l’Arménie de mener des « provocations » à la frontière commune en tirant des mortiers et des engins explosifs improvisés sur ses forces.

Des affrontements ont éclaté entre les deux parties ce mois-ci qui ont tué près de 200 soldats, dans l’affrontement le plus meurtrier depuis la guerre de six semaines entre les deux anciens pays soviétiques en 2020.

Les combats sont liés à des décennies d’hostilité pour le contrôle de la région du Haut-Karabakh, qui est internationalement reconnue comme faisant partie de l’Azerbaïdjan, mais jusqu’en 2020, elle était largement contrôlée par une majorité de la population arménienne.

L’Arménie a noté que l’Azerbaïdjan avait attaqué son territoire et saisi des communautés résidentielles à l’intérieur de ses frontières situées en dehors de la région contestée du Haut-Karabakh.

En revanche, l’Azerbaïdjan a déclaré qu’il avait répondu aux « provocations » du côté arménien.

    la source :
  • Reuters