SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 October 2021, Sunday |

L’Arménie nie avoir bombardé des sites de l’armée azerbaïdjanaise

Le ministère arménien de la Défense a déclaré samedi que l’annonce du ministère azerbaïdjanais de la Défense selon laquelle des unités des forces armées arméniennes avaient ouvert le feu sur des positions de l’armée azerbaïdjanaise le 9 juillet dans une bande de frontière adjacente au district de Tavush était « sans fondement. »

« La partie arménienne n’a pas ouvert le feu, et nous avons précédemment indiqué que nos forces ne font rien d’autre que d’affronter l’ennemi si nécessaire », indique le communiqué.

Bakou et Erevan ont échangé des données sur l’occurrence d’incidents isolés à la frontière entre les deux pays depuis que la situation y est devenue tendue le 12 mai, lorsque la partie arménienne a annoncé l’incursion d’un groupe de soldats azerbaïdjanais sur le territoire du pays, alors qu’ils tentaient de mener des « actions spécifiques liées à la vérification de la ligne frontalière ».

Fin mai, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a annoncé la détention de six soldats arméniens alors qu’ils tentaient de franchir la frontière, tandis que son homologue arménien a déclaré que six de ses soldats avaient été capturés alors qu’ils effectuaient des travaux d’ingénierie sur le territoire d’une unité des forces armées arméniennes située dans le district de Kegarkonik, aux frontières de l’Azerbaïdjan, selon l’ « Agence Novosti. »