SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

L’augmentation des prix du pétrole va renforcer les économies des pays du Golfe

Un sondage réalisé par Reuters auprès d’économistes a conclu que la croissance économique des pays du Conseil de coopération du Golfe s’accélérera cette année pour atteindre un rythme jamais vu au cours des dix dernières années, et ils ont déclaré que l’inflation élevée et un ralentissement de l’économie mondiale constituaient les principaux risques.

Les prix du brut, principal moteur des économies des pays du Golfe, ont augmenté après l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février et n’ont cessé d’augmenter, donnant une forte impulsion aux économies riches en pétrole et en gaz de la région.

Un sondage de Reuters réalisé du 12 au 22 avril prévoyait que la croissance globale des économies des six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) atteindrait en moyenne 5,9 % cette année, soit le rythme le plus rapide depuis 2012.

En ce qui concerne l’Arabie saoudite, la plus grande économie de la région et le premier exportateur mondial de pétrole brut, environ 80 % des personnes interrogées, soit 17 sur 22, ont relevé leurs attentes par rapport au précédent sondage de janvier.

Ils prévoient une croissance de 6,3 % en 2022, contre 5,7 % attendus il y a trois mois, suivie d’une baisse à 3,2 % l’année prochaine. Si cela se produit, la croissance en 2022 sera la plus rapide depuis 2011, lorsque le prix moyen du pétrole était d’environ 111 dollars le baril.

La croissance attendue au Koweït était de 6,4 %, et aux Émirats arabes unis, de 5,6 %, pour être la plus rapide depuis environ une décennie. La croissance attendue pour le Qatar, Oman et Bahreïn était d’environ 4 %, la plus rapide depuis plusieurs années.

    la source :
  • Reuters