SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

L’Australie salue la décision de renvoyer l’ambassadeur français à Canberra

Le ministre australien des finances, Josh Frydenberg, a déclaré que son pays salue la décision de la France de renvoyer son ambassadeur en Australie.

Dans un entretien accordé à 9News aujourd’hui, le ministre a exprimé l’espoir que l’Australie et la France seront en mesure de surmonter leurs différences et de « ramener les relations sur une voie constructive », après le retour de l’ambassadeur français à Canberra.

« Nous nous réjouissons du retour de l’ambassadeur de France », a ajouté le ministre. Il a souligné que « les relations entre les deux pays sont restées fortes depuis des années. »

Hier, mercredi, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré, devant le Parlement, que son pays allait rendre son ambassadeur en Australie, mais qu’il avait l’intention de reconsidérer ses relations avec ce pays après la fin de l’accord sur les sous-marins.

Il a ajouté : « J’ai demandé à notre ambassadeur de retourner à Canberra, pour accomplir deux tâches : aider à reconsidérer nos relations avec l’Australie à l’avenir, et protéger nos intérêts pendant la mise en œuvre de la décision de l’Australie d’arrêter de construire des sous-marins. »

Le 15 septembre, l’Australie, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont annoncé la création d’une nouvelle alliance de sécurité appelée AUKUS.

Dans le cadre de cette alliance, l’Australie prévoit de construire au moins huit sous-marins nucléaires utilisant la technologie américaine et de rééquiper ses forces armées de missiles de croisière américains.

Pour cette raison, Canberra a mis fin à un contrat avec Paris portant sur la fourniture de sous-marins d’une valeur de plus de 50 milliards d’euros.

    la source :
  • RT