SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 October 2021, Sunday |

L’Australie termine le retrait de ses troupes d’Afghanistan

Le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, a annoncé aujourd’hui, dimanche, que toutes les forces australiennes allaient quitter le territoire afghan.

Parlant à Sky News, Dutton a déclaré : « Cette campagne (militaire) est terminée. Mais cela ne signifie pas que nous ne nous engagerons pas dans d’autres opérations conjointes avec les États-Unis, et il est possible que les SAS (forces spéciales australiennes) ou d’autres forces spéciales y participent, si nous pensons que cela est conforme à nos intérêts nationaux ou à ceux de nos alliés. »

Le ministre a déclaré que plus de 39 000 soldats australiens ont participé à la campagne militaire en Afghanistan au cours des vingt dernières années, notant que le nombre de ces soldats a diminué ces dernières années, passant de 1,5 mille personnes à 80 personnes. Il a également souligné que l’Australie reste un allié de l’Afghanistan dans la lutte contre le terrorisme, même après son retrait du territoire de ce pays.

La situation sécuritaire en Afghanistan s’est détériorée en avril dernier après que le président américain Joe Biden ait annoncé la fin de l’opération militaire américaine dans ce pays. Les États-Unis ont achevé le retrait de leurs forces d’Afghanistan à hauteur de 90 %. D’autres pays de l’OTAN retirent également leurs forces de ce pays. Dans ce contexte, les talibans accélèrent le rythme de leurs attaques dans plusieurs directions. Le mouvement contrôle actuellement plusieurs dizaines de zones à l’intérieur du pays, en plus d’un certain nombre de points de passage aux frontières avec le Tadjikistan, l’Iran et le Pakistan. Kaboul prévoit de lancer une contre-attaque de grande ampleur sur les positions du mouvement.