SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

L’Autorité palestinienne annule l’accord avec Israël sur les vaccins car il n’est « pas conforme aux spécifications »

Vendredi soir, le gouvernement palestinien a annoncé l’annulation de l’accord conclu avec la partie israélienne pour l’échange de vaccins Pfizer, après qu’il a été constaté que les vaccins reçus ne répondaient pas aux spécifications requises.

Le porte-parole du gouvernement palestinien, Ibrahim Melhem, a déclaré que le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a donné l’ordre au ministre de la Santé Mai al-Kaila d’annuler l’accord et de renvoyer les doses de vaccins à Israël.

Il a ajouté, lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Santé, que « après que les équipes techniques du ministère de la Santé aient examiné le premier lot de vaccins « Pfizer » reçu ce soir d’Israël, estimé à 90 000 doses, il a été constaté qu’il n’était pas conforme aux spécifications contenues dans l’accord.

Il a poursuivi : « Par conséquent, le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a donné instruction au ministre de la Santé d’annuler l’accord avec la partie israélienne sur l’échange du vaccin et de renvoyer en Israël la quantité reçue aujourd’hui. »

M. Melhem a ajouté que le Premier ministre a confirmé le refus du gouvernement de recevoir des vaccins dont la validité arrive à expiration, comme l’a indiqué le porte-parole du gouvernement israélien dans une déclaration.

Il a souligné que le gouvernement attend la fourniture de vaccins de la société mère par lots, conformément à l’accord conclu avec elle par achat direct, dont le prix a été payé à l’avance.

La ministre de la Santé, Mai Al-Kaila, avait déclaré que les équipes spécialisées du ministère de la Santé ont constaté que les vaccins reçus d’Israël ne répondaient pas aux spécifications, de sorte que le gouvernement a décidé de les retourner.

Pour sa part, le ministère des Affaires étrangères a déclaré que la nouvelle des vaccinations publiée par le ministère israélien des Affaires étrangères était inexacte et trompeuse.

Le ministère a confirmé que la formule publiée par le ministère israélien des Affaires étrangères sur « Twitter » concernant la fourniture de vaccins à l’Autorité palestinienne est inexacte, notant qu’un accord a été conclu avec une proposition par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé et avec son intervention directe, qui stipule qu’Israël donne un million de doses dont il dispose et dont il n’a pas besoin maintenant et dont la date d’expiration approche, en échange de prendre un million de doses qui atteindront le gouvernement palestinien de « Pfizer » bientôt, ils ont été achetés et payés, et la date de leur arrivée n’est pas spécifiée.

Le ministère palestinien a indiqué que les nouvelles du ministère israélien des Affaires étrangères donnent l’impression qu’Israël nous fait des dons, et c’est un mensonge.

Il a souligné qu’Israël ne donne rien et ne fournit aucun service, ajoutant : « Israël travaille en fonction de ses intérêts, et nous travaillons en fonction de nos intérêts. »

Dans ce contexte, il a déclaré que la façon dont les nouvelles ont été rédigées donne une impression fausse et erronée qui doit être corrigée afin qu’aucun lecteur ne tombe dans le piège de la propagande israélienne trompeuse.