SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

L’avant-poste « Avitar »… Le ministère palestinien des Affaires étrangères le considère comme un véritable test de la position américaine

Le gouvernement palestinien a annoncé son rejet total de l’accord conclu par le gouvernement israélien avec les colons de l’avant-poste construit sur le mont Jabal Sabih.

Le ministère palestinien des Affaires étrangères a condamné cet accord, et l’a considéré comme une légitimation de l’avant-poste en vue de le transformer en une colonie qui dévore la montagne.

Le ministère a exprimé le rejet ferme de la Palestine de cet accord, soulignant qu’elle ne l’acceptera pas et y résistera par toutes les méthodes légales approuvées, d’autant plus qu’il a révélé le vrai visage du gouvernement Bennett-Lapid, qui donne aux colons et à leurs organisations et conseils terroristes le pouvoir de décision.

Et le ministère a appelé la communauté internationale à rejeter la décision et à la dénoncer parce qu’elle légitime les colonies, et a également appelé à une position internationale ferme pour rejeter cet accord afin de ne pas entraîner derrière lui d’autres accords coloniaux similaires.

En plus, le ministère a souligné que la responsabilité repose principalement sur les États membres du Conseil de sécurité, en particulier sur ses membres permanents, et nous mentionnons en particulier la responsabilité qui incombe aux États-Unis d’Amérique, car c’est eux qui ont annoncé, par l’intermédiaire du président Joe Biden et de son ministre des affaires étrangères, leur rejet catégorique des mesures unilatérales, y compris des colonies et de leur construction.

Aussi, le ministère palestinien des Affaires étrangères a estimé que la question de l’avant-poste « Avitar » et de sa survie est le véritable test de la position américaine déclarée concernant les mesures unilatérales israéliennes, et met à l’épreuve la position américaine et ses engagements déclarés.

D’autre part, le ministère des Affaires étrangères a apprécié l’annonce faite par le porte-parole du Département d’État américain, dans laquelle il a demandé à Israël de cesser de démolir les maisons palestiniennes dans les quartiers de Jérusalem-Est, y compris Silwan et Sheikh Jarrah, et considère que le message américain à cet égard devrait être plus clair et plus fort et passer par les canaux approuvés. Afin que les démolitions de maisons dans le quartier Al-Bustan à Silwan ne se transforment pas en un précédent qui peut être appliqué à des dizaines de maisons dans les quartiers de Jérusalem-Est.