SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 August 2022, Sunday |

Lavrov et son homologue turc discutent des mécanismes de résolution de la crise des grains ukrainiains

Depuis le début de la crise céréalière ukrainienne dans les ports à la suite de l’invasion russe, la Turquie a montré sa volonté d’aider la cause en tant qu’intermédiaire entre les deux parties en conflit afin de trouver un moyen de libérer ces céréales vers les marchés mondiaux, qui sont confrontés à une pénurie d’approvisionnement, mettant des millions de personnes dans le monde au bord de la famine.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré lors d’entretiens avec son homologue russe Sergueï Lavrov en Indonésie qu’il avait discuté des mécanismes de l’ONU pour régler la « question des céréales » en provenance d’Ukraine.

Çavuşoğlu a déclaré aux journalistes vendredi « Nous avons discuté de ce que nous pouvons faire dans le cadre du mécanisme proposé par les Nations Unies . Nous sommes en contact permanent avec le Secrétaire général de l’ONU et la partie ukrainienne à ce sujet. Hier, j’ai téléphoné à mon homologue ukrainien. »

La ministre turque de la Défense, Khalousi Akar, avait précédemment fait état de progrès dans la résolution du transfert de céréales ukrainiennes des ports ukrainiens de la mer Noire, ajoutant qu’il y avait des problèmes techniques nécessitant des consultations avec la Russie, l’Ukraine et les Nations Unies. Une « zone de sécurité » en dehors des eaux ukrainiennes sera établie lorsque Kiev et Moscou parviendront à un accord sur la « question des céréales », a déclaré Cavusoglu.

Lavrov, pour sa part, a déjà souligné que la Russie était prête à négocier le transfert de céréales ukrainiennes.

Les exportations de céréales ukrainiennes diminuent en 2022-2023

Dans un contexte connexe, le ministère ukrainien de l’Agriculture a révélé que les exportations de céréales ukrainiennes au cours des sept premiers jours de juillet, le premier mois de la nouvelle saison 2022-2023, ont chuté de 38,6% en glissement annuel à 318 000 tonnes.

Les exportations de céréales pour la saison 2021-2022 se terminant le 30 juin ont augmenté de 8,5% pour atteindre 48,5 millions de tonnes, tirées par d’importantes expéditions avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février.

Les exportations de céréales ukrainiennes ont diminué depuis le début de la guerre parce que ses ports de la mer Noire, une route maritime majeure, ont été en grande partie fermés, ce qui a entraîné une hausse des prix alimentaires mondiaux et fait craindre des pénuries en Afrique et au Moyen-Orient.

    la source :
  • Reuters
  • RT