SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Lavrov : les armes laissées par l’OTAN en Afghanistan ne doivent pas être utilisées à des fins de destruction

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que les armes et le matériel militaire laissés par les forces de l’OTAN en Afghanistan ne devaient pas être utilisés pour réaliser des objectifs de sabotage.

Dans son discours prononcé aujourd’hui, mardi, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays participant à la Conférence sur l’interaction et les mesures de confiance en Asie, M. Lavrov a ajouté : « Le retrait précipité des forces de l’OTAN a encore compliqué les contradictions afghanes. Ces forces ont laissé beaucoup d’armes et d’équipements militaires en Afghanistan. Il est important de ne pas les utiliser pour détruire et ruiner. Les talibans ont déclaré qu’ils avaient l’intention de lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue, et qu’ils n’avaient aucune intention de semer l’instabilité dans les pays voisins et de chercher à former un gouvernement inclusif. L’important maintenant est de tenir ces promesses. »

Et Lavrov a indiqué que l’OTAN propose aux voisins de l’Afghanistan une solution aux problèmes qui s’y posent, en ignorant la question de la prise de responsabilité de sa présence depuis vingt ans dans ce pays.

Il a déclaré : « Dans le même ordre d’idées, on peut mettre le désir de l’OTAN, après l’Afghanistan, de redéployer des forces dans d’autres régions de la zone, qu’il s’agisse de l’Asie centrale, du Sud ou du Sud-Est, et en même temps d’envoyer des vagues de réfugiés afghans dans ces régions », selon l’agence TASS.