SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Lavrov obtient-il un visa pour assister à l’Assemblée générale des Nations unies ?

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré qu’il s’attendait à ce que Washington délivre des visas d’entrée au ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et aux membres de la délégation qui l’accompagne, afin qu’ils puissent assister aux activités de l’Assemblée générale des Nations unies.

Le directeur du département des organisations internationales du ministère russe des Affaires étrangères, Pyotr Ilyichev, a indiqué dans une interview accordée à l’agence russe « Novosti », qu’il s’attendait à ce que les visas soient délivrés à temps pour participer à la semaine de haut niveau de la 77e session des travaux de l’Assemblée générale des Nations unies.

Ilyichev a indiqué que la décision du président russe « Vladimir Poutine », publiée le 8 août, prévoit l’envoi du ministre russe des Affaires étrangères à la tête d’une délégation du ministère des Affaires étrangères pour participer aux travaux de l’Assemblée générale, et a poursuivi : « Nous supposons que Sergueï Lavrov, ainsi que les membres de la délégation et leurs suppléants sélectionnés dans le texte de la résolution, recevront en temps voulu des visas d’entrée aux États-Unis d’Amérique. »

Fin février, les États-Unis d’Amérique ont imposé des sanctions à Lavrov, notamment l’interdiction d’entrer dans le pays, le gel de ses avoirs aux États-Unis et l’interdiction pour les entreprises et les citoyens américains de traiter avec des sociétés figurant sur la liste des sanctions.

Le ministère russe des affaires étrangères a également qualifié ces sanctions d’illégales, ajoutant que Lavrov ne possède pas de comptes dans des banques étrangères.

Selon un accord conclu entre les Nations unies et les États-Unis d’Amérique, en tant que pays hôte du siège, les autorités américaines ne doivent pas créer d’obstacles à la visite des représentants et des fonctionnaires des États membres de l’organisation.

Dans le passé, les États-Unis ont refusé à plusieurs reprises d’accorder des visas aux diplomates et experts russes qui prévoyaient de participer à des conférences organisées par les Nations unies.

    la source :
  • RT