SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Lavrov se rend en Turquie pour discuter de la création de « passages sûrs » en Ukraine

Le ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, doit se rendre en Turquie le 8 juin pour discuter de la création de « passages sûrs » pour l’exportation de céréales ukrainiennes.

Mardi, le ministre turc des affaires étrangères, Mevlut Çavuşoğlu, a déclaré : « Lavrov viendra en Turquie le 8 juin avec une délégation militaire pour discuter, notamment, de la création de couloirs sûrs pour l’exportation de céréales. C’est la question la plus importante. » Çavuşoğlu a indiqué qu’il avait l’intention de « créer un centre de contrôle du trafic à Istanbul. »

Il n’a pas expliqué exactement la forme que pourrait prendre cette initiative ni le rôle de la Turquie.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan que Moscou était prêt à travailler avec Ankara pour assurer la libre expédition par voie maritime de marchandises, notamment de céréales, depuis l’Ukraine.

Lors d’un appel téléphonique avec Erdogan, Poutine a exprimé la volonté de la partie russe de faciliter le transport maritime sans entrave des marchandises, en coordination avec les partenaires turcs. Cela s’applique également aux exportations de céréales en provenance des ports ukrainiens, selon un communiqué publié par le Kremlin.

La Turquie est le principal pays bordant la mer Noire, sur la côte sud, et la Russie, au nord. Le transport maritime est devenu difficile depuis le début du conflit en raison du blocus imposé par la marine russe aux ports ukrainiens et de la présence de mines marines, dont certaines ont été coupées et se sont approchées des côtes turques.

Bien que la Turquie soit un allié de l’Ukraine et lui fournisse des drones de combat, Ankara a réussi à maintenir ses relations avec Moscou, dont elle dépend, notamment pour son approvisionnement en énergie.