SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Le bataillon d’Azov met la Russie en colère

Le ministère russe de la Défense a mis en garde lundi contre les tentatives nucléaires provocatrices de ce qu’il a décrit comme des « nationalistes nazis » en Ukraine, alors que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a exprimé vendredi son inquiétude pour la sécurité de l’installation nucléaire attaquée de Zaporizhzhia.

La défense russe a mis en garde contre les tentatives nucléaires provocatrices du bataillon nationaliste nazi Azov plus tard dans la journée, en lançant une attaque contre un laboratoire nucléaire d’un institut de recherche à Kharkiv, dans le nord-est de l’Ukraine.

Le ministère a déclaré que le bataillon pourrait chercher à lancer l’attaque et à épingler la charge du côté russe, similaire à l’incident qui a eu lieu à proximité de l’installation nucléaire de Zaporizhzhia il y a quelques jours.

Dans le contexte des menaces nucléaires dans la guerre en Ukraine, l’AIEA a exprimé sa « grave préoccupation » pour la sécurité de l’installation de Zaporizhzhia, dans le centre du pays. L’agence s’est dite « profondément préoccupée » par les informations selon lesquelles la communication avec la plus grande installation nucléaire d’Europe avait été coupée après que les forces russes en aient pris le contrôle.

Les forces russes ont attaqué et pris le contrôle de l’installation nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine vendredi.

Selon un communiqué de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’Ukraine l’a informée que la direction de l’installation recevait des ordres du commandement des forces russes.

Les autorités ukrainiennes ont indiqué que les forces russes avaient fermé certains réseaux cellulaires et Internet et que les lignes téléphoniques ne fonctionnaient pas, tout comme les courriels et les télécopies.

La communication par téléphone mobile est toujours possible, mais sa qualité est médiocre, a déclaré l’agence. « Je suis très préoccupé par les développements sur lesquels j’ai reçu des rapports aujourd’hui », a déclaré le Directeur général de l’AIEA, Rafael Grossi.

Il a déclaré « Afin d’exploiter l’installation en toute sécurité, la direction et les membres d’équipage doivent être autorisés à effectuer leurs tâches quotidiennes dans des conditions stables sans interférence ou pression extérieure indue ».

Grossi s’est dit « gravement préoccupé » par « la détérioration de la situation en ce qui concerne la communication vitale entre l’organisme de réglementation et l’installation de Zaporizhzhia ». Il a déclaré que la sécurité de la communication entre « l’organisme de réglementation et l’exploitant est un élément essentiel de la sécurité et de la sûreté des installations nucléaires ».

    la source :
  • Sky News Arabia