SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

Le bilan des violences en Afrique du Sud est passé à 117

L’Afrique du Sud est confrontée depuis des jours à une violence qui fait rage, tuant des dizaines de personnes et pillant des magasins, à la lumière d’un intense déploiement de sécurité pour tenter de contrôler la situation.

Alors que le nombre de victimes est passé à au moins 117, le gouvernement a annoncé jeudi, dans un amendement au précédent bilan de 72 morts.

Le ministre Khombudzo Nchavini a déclaré que la zone autour de Johannesburg était « largement calme », ​​ajoutant que le nombre de morts avait atteint 26, s’ajoutant aux 91 personnes qui avaient été dénombrées dans la province orientale du KwaZulu-Natal, où les violences ont commencé.

Cela arrive à un moment où le gouvernement sud-africain a déployé 10 000 soldats dans les rues, jeudi, pour aider à mettre fin aux violences et aux pillages qui se déroulent depuis des jours.

« Au matin, le nombre de soldats avait atteint dix mille contre cinq mille mercredi matin », a déclaré Reuters citant un responsable du gouvernement.

La violence s’est propagée à plusieurs autres villes pour protester contre la peine de prison de l’ancien président Jacob Zuma.

Les autorités ont lancé des campagnes d’arrestation massives, ciblant environ 1 700 personnes dans les États du KwaZulu et du Cap Nord, et ont accusé la fille de Zuma, Dodozil Zuma, d’inciter les membres de sa tribu, qui représentent environ 30 % de la population du pays.

    la source :
  • Sky News Arabia