SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 January 2022, Thursday |

Le bilan pour l’année 2021: 357 Palestiniens ont été tués dont 79 enfants et 69 femmes

Le rapport statistique annuel publié par le « Rassemblement national des familles des martyrs de Palestine » a montré que « le nombre de martyrs qui ont augmenté au cours de l’année 2021 a atteint 357, en raison d’avoir été ciblés par les forces d’occupation ».

Le secrétaire général du « Rassemblement des familles des martyrs » Muhammad Sbeihat a déclaré que « le pourcentage du nombre de femmes martyres cette année a atteint 19 %, ce qui est le pourcentage le plus élevé dans l’histoire de la criminalité israélienne, depuis l’occupation de la Palestine en 1948. »

Sbeihat a expliqué que « le pourcentage d’enfants martyrs dépassait 22% », expliquant les taux élevés, en raison de « la facilité des instructions données aux soldats de l’occupation concernant les tirs du niveau politique et militaire israélien contre notre peuple ».

Et l’absence de tout contrôle limitant le ciblage de nos personnes sans défense, quel que soit leur âge ou leur sexe.  »

En outre, a-t-il ajouté, « le silence international face aux crimes commis par l’occupation contre notre peuple, l’encourage à mépriser et à rabaisser le sang de notre peuple, de tous âges.  »

Il a souligné que malgré les circonstances difficiles que traverse le monde, y compris la Palestine, représentée par la pandémie de Corona, qui limite la circulation des citoyens, l’occupation israélienne a poursuivi ses attaques terroristes contre notre peuple, sous toutes les formes criminelles.

Sbeihat a exhorté la communauté internationale et ses institutions humanitaires, ainsi que les autorités compétentes de l’Autorité nationale, en particulier les ministères de la Justice et des Affaires étrangères, « à poursuivre l’occupation et ses soldats devant les tribunaux internationaux et à les tenir responsables de leurs crimes, qui sont considérés comme des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. «