SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Le Canada impose de nouvelles sanctions à l’Iran pour violation des droits humains

Le ministère canadien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que le Canada avait imposé de nouvelles sanctions à l’Iran (jeudi 13/10/2022) en réponse aux violations des droits humains et aux actions déstabilisatrices du gouvernement.

Le ministère a déclaré que la nouvelle liste des sanctions comprend trois entités et 17 personnalités iraniennes, dont le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

« Les actions du régime iranien parlent d’elles-mêmes », a déclaré la ministre des Affaires étrangères Melanie Jolie. Le monde observe depuis des années, se contentant de suivre l’agenda de l’Iran basé sur la violence, la peur et la propagande.

« Le Canada continuera de défendre les droits humains et nous continuerons d’être solidaires avec le peuple iranien, y compris les femmes et les jeunes, qui réclament courageusement un avenir dans lequel leurs droits humains seront pleinement respectés », a-t-elle ajouté.

Près de quatre semaines après l’arrestation d’Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, à Téhéran pour ses « vêtements inappropriés », rien n’indique que les protestations s’atténuent dans un défi audacieux envers les dirigeants cléricaux de l’Iran, même si les troubles ne semblent pas proches à les renverser.

Les manifestations ont mis en lumière la frustration refoulée à l’égard des libertés et des droits en Iran, et de nombreuses femmes les ont rejointes. La nouvelle que plusieurs adolescentes avaient été tuées lors d’une manifestation est devenue un cri de ralliement pour davantage de protestations.

L’Iran a déployé des éléments de la milice Basij, des forces qui sont généralement à l’avant-garde de la répression des troubles populaires, dans les zones kurdes où sept personnes ont été tuées lors des manifestations qui ont eu lieu la nuit dernière.

    la source :
  • Reuters