SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

Le cercueil de la reine Elizabeth a été déplacé de son domicile à Édimbourg

Dimanche, le cercueil de la reine Elizabeth sera transporté de son domicile dans les Highlands écossais à Édimbourg lors d’un voyage tranquille de six heures qui donnera au public l’occasion de longer la route et de rendre hommage à la reine décédée après ses sept décennies sur le trône.

La mort de la reine Elizabeth à l’âge de 96 ans jeudi a suscité une profonde tristesse et des hommages chaleureux, non seulement de la part des proches de sa famille et de nombreux en Grande-Bretagne, mais aussi du monde entier dans le cadre de ses 70 ans de présence sur la scène internationale.

À 9 heures GMT le dimanche 11 septembre, le cercueil drapé du drapeau royal d’Écosse et surmonté d’une couronne dans le hall du château de Balmoral a été transporté dans un char par six gardes.

Accompagné de la fille de la reine Anne, le chariot transportant le cercueil se déplacera lentement du château et traversera de petites villes et villages en route vers Édimbourg où le cercueil sera transporté jusqu’à la salle du trône du palais de Holyroodhouse.

Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans les palais royaux ces derniers jours depuis la mort de la reine Elizabeth jeudi pour déposer des fleurs et présenter leurs respects et leurs condoléances.

Son fils, le roi Charles, a déclaré lors de son inauguration officielle samedi: « Je sais à quel point vous et la nation entière vous avez profondément touchés, et je pense pouvoir dire que le monde entier sympathise avec moi dans cette terrible perte que nous avons tous subie. »

Il a poursuivi: « Mon plus grand réconfort est de savoir la sympathie exprimée par beaucoup à ma sœur et mes frères, et qu’un amour et un soutien aussi écrasants incluent toute notre famille dans son chagrin. »

Bien que la mort d’Elizabeth n’ait pas été une surprise totale à son âge, et que sa santé se soit détériorée ces derniers temps et le départ de son mari le prince Philip l’année dernière après un mariage de 73 ans, la réception de la nouvelle a été une sorte de choc.

« Nous pensions tous qu’elle était invincible », a déclaré samedi son petit-fils, le prince William, désormais héritier du trône, aux personnes en deuil alors qu’il rencontrait la foule au château de Windsor.

Les responsables ont annoncé que les funérailles d’Elizabeth auront lieu à l’abbaye de Westminster à Londres le lundi 19 septembre, qui sera un jour férié en Grande-Bretagne. Le président américain Joe Biden a déclaré qu’il assisterait aux funérailles, bien que tous les détails de l’événement et de la participation n’aient pas encore été révélés.

Avant cela, le cercueil sera transporté par avion à Londres où il restera au palais de Buckingham, puis le lendemain, il sera emmené à Westminster Hall, où il restera ouvert pendant quatre jours.

En 2002, plus de 200 000 personnes ont fait la queue pour rendre hommage à la mère d’Elizabeth alors qu’elle gisait dans un cercueil ouvert, et des sourcess avaient précédemment déclaré qu’il y avait des attentes que des millions de personnes voudraient lui rendre visite.

« Nous attendre à un grand nombre de personnes », a déclaré à la presse la porte-parole du Premier ministre Liz Truss.

Truss, dont la nomination au poste de Premier ministre mardi était le dernier acte public de la reine, rejoindra Charles en tant que nouveau chef d’État et Premiére ministre lors d’une tournée dans les quatre pays du Royaume-Uni dans les prochains jours.

Charles, 73 ans, a immédiatement succédé à sa mère mais a été installé roi samedi lors d’une cérémonie pleine de faste royal séculaire après une réunion du conseil de succession au palais St James, un palais royal construit pour le roi Henri VIII dans les années 1630.

Charles est devenu le 41e roi du trône britannique dans une lignée qui remonte au roi normand Guillaume Ier le Conquérant, qui s’empara du trône d’Angleterre en 1066.

La mort d’Elizabeth a apporté deux années difficiles pour la famille royale, qui a vu la perte du prince Philip, le mari de la reine, l’accusation de son deuxième fils, le prince Andrew, d’abus sexuels, ce qu’il a nié, et l’abandonnement de prince Harry et sa femme Meghan ses fonctions royales pour déménager en Californie.

Harry et Meghan ont été isolés du reste de la famille depuis lors, et Harry et son frère William parleraient à peine, mais la mort de leur grand-mère leur a donné une chance de se réunir, et ils sont apparus avec leurs femmes à l’extérieur du château de Windsor pour rencontrer la foule samedi.

Une source royale l’a décrit comme une manifestation importante de solitude à un moment très difficile pour la famille.

    la source :
  • Reuters