SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le chancelier allemand se dirige vers Kiev et Moscou

Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré lundi qu’il attendait de la Russie des « mesures urgentes de désescalade » au sujet de l’Ukraine.

Scholz a confirmé sur sa page Twitter officielle, en se rendant à Kiev, qu’il discuterait aujourd’hui dans la capitale ukrainienne et demain à Moscou « de la situation extrêmement dangereuse à la frontière ukrainienne », ajoutant : « Il est important pour moi d’informer l’Ukraine de notre solidarité et de notre soutien à son égard ».

Il a poursuivi : « Nous attendons que la Russie signale l’arrêt de l’escalade », prévenant que « la poursuite de l’agression militaire aura des conséquences très dangereuses pour la Russie, ce dont nous convenons avec nos alliés. »

« Nous avons été confrontés à une menace très grave pour la paix en Europe », a ajouté Scholz.

La Russie a démenti à plusieurs reprises les allégations des dirigeants occidentaux et ukrainiens selon lesquelles Moscou prépare une « invasion de l’Ukraine ». Cependant, le Kremlin n’a pas exclu la possibilité de provocations afin de donner une certaine crédibilité à ces allégations, avertissant que les tentatives de Kiev de résoudre le conflit dans la région du Donbass, dans le sud-est de l’Ukraine, auraient des conséquences désastreuses.

Scholz a souligné que « la Russie ne devrait pas sous-estimer l’importance de l’unité et de la solidarité des Européens », tout en poursuivant des efforts diplomatiques intensifs pour contenir la crise ukrainienne.

Après des consultations avec les dirigeants des trois États baltes à Berlin, il a déclaré : Dans cette situation délicate pour nous tous, la Russie ne devrait pas sous-estimer l’importance de notre unité et de notre détermination en tant que partenaires au sein de l’Union européenne et alliés au sein de l’OTAN. Nous prenons très sérieusement en compte les préoccupations de la Lettonie, de la Lituanie et de l’Estonie.

Il a ajouté : « Il faut éviter la guerre en Europe, sachant que nous donnons toujours la priorité aux voies diplomatiques pour désamorcer l’escalade. »

Il a estimé que « la nouvelle agression militaire de la Russie contre l’Ukraine aura de graves répercussions politiques, économiques et stratégiques pour Moscou. »