SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Le chef d’état-major de l’armée israélienne a écourté sa visite en Amérique après les attentats de Jérusalem

Mercredi, le gouvernement israélien a envoyé des renforts de police à Jérusalem-Ouest, suite aux deux explosions qui ont frappé la ville, faisant un mort et 19 blessés.

Le Premier ministre israélien Yair Lapid a déclaré qu’il avait décidé de renforcer les forces de police à Jérusalem, indiquant par la même occasion que les ravisseurs du corps du jeune Durze à Jénine seraient punis.

Un Israélien a été tué et 19 autres ont été blessés lorsque deux engins explosifs ont explosé à distance à Jérusalem-Ouest, la première attaque de ce type depuis de nombreuses années.

« Je viens de conclure une vaste évaluation de la situation avec le ministre de la Défense et le ministre de la Sécurité intérieure, l’armée, le service de la sûreté générale et la police au sujet de deux incidents graves qui se sont produits au cours des dernières 24 heures », a déclaré Lapid dans un communiqué aujourd’hui.

Il a souligné qu’il y a un effort de renseignement à grande échelle qui conduira à la découverte des auteurs et des parties derrière eux qui leur fournissent les moyens de combat.

Il a souligné que lors de l’évaluation de la situation qui a eu lieu aujourd’hui, une décision a été prise de renforcer les forces déployées dans la région de Jérusalem dans les prochains jours, et d’intensifier les opérations de ratissage dans toutes les zones concernées.

En plus de ce que Lapid a annoncé, le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kochavi, a décidé d’écourter sa visite officielle aux États-Unis d’Amérique après les attentats de Jérusalem, pour revenir à Tel Aviv jeudi.

Selon Lapid, le deuxième incident a été l’enlèvement de Tiran Fero, un jeune Israélien qui devait célébrer son 18e anniversaire demain. Il a été grièvement blessé dans un accident de la circulation à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Il a ajouté : « J’ai parlé aujourd’hui avec le père de Tiran, et selon le témoignage de la famille, les ravisseurs sont entrés dans l’hôpital pour séparer l’enfant qui luttait pour sa vie de l’assistance respiratoire, puis ont enlevé son corps. »

Lapid a menacé en disant : « Si le corps de Tiran n’est pas rendu, ceux qui ont réalisé l’enlèvement paieront un lourd tribut. »

Des contacts sont en cours entre la famille du jeune durze et des personnalités de Jénine afin de restituer le corps du jeune homme, dont Israël affirme que des tireurs palestiniens ont enlevé le corps à l’hôpital.