SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 May 2022, Sunday |

Le collègue blessé de Shireen Abou Akleh raconte les détails des « derniers moments »

Le journaliste palestinien Ali Al-Samoudi, qui accompagnait Shireen Abou Akleh alors qu’elle couvrait un raid militaire de l’occupation israélienne en Cisjordanie occupée, a révélé, mercredi, les circonstances de ce crime choquant.

Ali Al Samoudi, un autre journaliste palestinien, a été transporté à l’hôpital dans un état stable après avoir reçu une balle dans le dos.

Shireen Abou Akleh, 51 ans, a été tuée mercredi à l’aube dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Al-Samoudi, qui travaillait comme producteur pour Shireen, a déclaré à l’Associated Press qu’ils faisaient partie d’un groupe de 7 journalistes qui sont allés couvrir le raid mercredi matin, notant qu’ils portaient tous des vêtements de protection qui indiquaient clairement qu’ils étaient journalistes, et qu’ils sont passés devant les forces israéliennes afin que les soldats puissent les voir et savoir qu’ils étaient là.

Il a ajouté que le premier tir les a manqués, puis le deuxième l’a touché et le troisième a tué Shireen, soulignant qu’il n’y avait pas d’hommes armés ou d’autres civils dans la zone, car seuls les correspondants et l’armée étaient présents.

Il a déclaré que les allégations de l’armée israélienne selon lesquelles les hommes armés leur ont tiré dessus étaient un « mensonge flagrant ».

Al Jazeera a confirmé que Shireen Abou Akleh portait une veste de presse lorsqu’elle a été prise pour cible par l’armée d’occupation israélienne.

Dans une déclaration du réseau médiatique d’Al Jazeera, « Dans un meurtre tragique qui viole les lois et les normes internationales, les forces d’occupation israéliennes ont assassiné notre journaliste, Shireen Abou Akleh. »

Le réseau a ajouté : « Nous tenons le gouvernement israélien et les forces d’occupation responsables du meurtre de Shireen. »

Le réseau médiatique d’Al Jazeera a appelé la communauté internationale à condamner et à tenir pour responsables les forces d’occupation israéliennes qui ont délibérément pris pour cible et tué leur collègue Shireen Abou Akleh.

    la source :
  • Sky News Arabia