SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 June 2022, Wednesday |

Le Conseil de coopération du Golfe appelle à désigner Al-Houthi comme groupe terroriste

Aujourd’hui, mercredi, les ministres des Affaires étrangères du Conseil de coopération du Golfe ont appelé tous les pays à inclure le groupe Houthi sur leurs listes « terroristes », à l’issue de la 152e session du Conseil des ministres, soulignant la nécessité d’imposer un embargo sur les armes à ces milices.

Des missiles et des marches ont été déployés

En outre, ils ont appelé la communauté internationale à faire pression sur les Houthis pour qu’ils lèvent le siège de la ville de Taiz et y ouvrent les points de passage.

Ils ont appelé à une réponse résolue à la prolifération dangereuse de missiles et de marches dans la région.

Ils ont également condamné la poursuite de l’ingérence iranienne dans les affaires intérieures du Yémen et la contrebande d’experts militaires et d’armes au groupe Houthi.

Ils ont souligné la nécessité de l’engagement de Téhéran envers les principes de bon voisinage, le respect de la souveraineté de l’État, la non-ingérence dans les affaires intérieures, le règlement des différends par des moyens pacifiques et le non-recours ou la menace de la force.

L’Iran et le parrainage du terrorisme

Quant aux négociations nucléaires, ils ont souligné que les Etats du CCG doivent participer aux pourparlers sur le dossier nucléaire iranien et à toutes les réunions régionales et internationales liées à cette question.

Ils ont souligné la nécessité pour les pourparlers sur le nucléaire, et toute négociation future avec l’Iran, de remédier à son comportement « déstabilisateur » dans la région et à son parrainage du « terrorisme et des milices sectaires », de son programme de missiles et de la sécurité de la navigation internationale et des installations pétrolières.

Il convient de noter que la réunion à huis clos du Golfe a été lancée plus tôt dans la journée, au siège du Secrétariat général à Riyad, en présence des ministres des affaires étrangères des pays du Conseil de coopération du Golfe. Il a discuté des développements régionaux et internationaux, des développements dans la région, ainsi que des relations stratégiques entre les pays du CCG et les pays et blocs internationaux.

    la source :
  • alarabiya