SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le Conseil des ministres saoudien dirigé par le prince Mohammed ben Salmane a été reconstitué

Des ordres royaux ont été publiés mardi pour restructurer le cabinet saoudien dirigé par le prince héritier Mohammed ben Salmane, ainsi que pour nommer le prince Khalid ben Salmane au poste de ministre de la Défense.

Le texte des ordonnances royales indiquait : « Son Altesse Royale le Prince Muhammad bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, le Prince héritier, sera le Premier ministre.

Par exception à la disposition de l’article « cinquante-six » de la loi fondamentale sur la gouvernance, et aux dispositions pertinentes contenues dans la loi du Conseil des ministres.

Les ordonnances comprenaient la reformation du Conseil des ministres comme suit:

1- Son Altesse Royale le Prince / Mohammed bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, Prince héritier, en tant que Premier ministre.
2- Son Altesse Royale le Prince Dr. Mansour bin Miteb bin Abdulaziz Al Saud, Ministre d’Etat.
3- Son Altesse Royale le Prince / Abdulaziz bin Salman bin Abdulaziz Al Saud en tant que ministre de l’Énergie.
4- Son Altesse Royale le Prince / Turki bin Muhammad bin Fahd bin Abdulaziz Al Saud, Ministre d’Etat.
5- Son Altesse Royale le Prince / Abdulaziz bin Turki bin Faisal bin Abdulaziz Al Saud, ministre des Sports.
6- Son Altesse Royale le Prince / Abdulaziz bin Saud bin Nayef bin Abdulaziz Al Saud en tant que ministre de l’Intérieur.
7- Son Altesse Royale le Prince Abdullah bin Bandar bin Abdulaziz Al Saud en tant que ministre de la Garde nationale.
8- Son Altesse Royale le Prince Khalid bin Salman bin Abdulaziz Al Saud en tant que ministre de la Défense.
9- Son Altesse le Prince Faisal bin Farhan bin Abdullah bin Faisal bin Farhan Al Saud en tant que ministre des Affaires étrangères.
10 Son Altesse le Prince Badr bin Abdullah bin Muhammad bin Farhan Al Saud, ministre de la Culture.
11- Cheikh / Saleh bin Abdulaziz bin Muhammad bin Ibrahim Al-Sheikh, ministre d’État.
12- Dr. / Abdul Latif bin Abdulaziz bin Abdul Rahman Al Al-Sheikh, ministre des Affaires islamiques, de l’Appel et de l’Orientation.
13- Dr Waleed bin Muhammad Al-Samaani en tant que ministre de la Justice.
14- Dr Muttalib bin Abdullah Al-Nafisah, ministre d’État.
15- Dr Musaed bin Muhammad Al-Aiban, ministre d’État.
16- Dr Ibr Ibrahim bin Abdulaziz Al-Assaf, ministre d’État.
17- Dr Tawfiq bin Fawzan bin Muhammad Al-Rabiah, ministre du Hajj et de la Omra.
18- Dr Essam bin Saad bin Saeed, ministre d’État aux Affaires du Conseil de la Choura.
19- Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi en tant que ministre du Commerce et ministre chargé de l’Information.
20- M. Muhammad bin Abdul-Malik Al-Sheikh, Ministre d’État.
21- Ingénieur / Abdul Rahman bin Abdul Mohsen Al-Fadhli, Ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Agriculture.
22- M. Khalid bin Abdulrahman Al-Issa, Ministre d’Etat.
23- M. Adel bin Ahmed Al-Jubeir, ministre d’Etat aux Affaires étrangères.
24 – M. Majid bin Abdullah bin Hamad Al-Hogail, ministre des Affaires municipales et rurales et du Logement.
25- M. Muhammad bin Abdullah bin Abdulaziz Al-Jadaan, ministre des Finances.
26- Ing Abdullah bin Amer Al-Sawaha, Ministre des communications et des technologies de l’information.
27- Ing Ahmed bin Suleiman bin Abdulaziz Al-Rajhi, ministre des Ressources humaines et du Développement social.
28- Dr Hamad bin Mohammed bin Hamad Al Sheikh, ministre d’État.
29- M. Bandar bin Ibrahim bin Abdullah Al-Khorayef, ministre de l’Industrie et des Ressources minérales.
30- Ing. Saleh bin Nasser bin Al-Ali Al-Jasser, ministre des Transports et des Services logistiques.
31- M. Ahmed bin Aqeel Al-Khatib, Ministre du Tourisme.
32- Ing. Khalid bin Abdulaziz Al-Falih, ministre de l’Investissement.
33- M. Faisal bin Fadel bin Mohsen Al Ibrahim, Ministre de l’Economie et de la Planification.
34- M. Fahd bin Abdul Rahman bin Dahes Al-Jalajil, ministre de la Santé.
35- M. Yousef bin Abdullah bin Muhammad Al-Bunyan, ministre de l’Education.

Les ordonnances royales comprenaient la nomination de Talal bin Abdullah bin Turki Al-Otaibi au poste de ministre adjoint de la Défense au rang d’excellent.

    la source :
  • Alhurra