SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Le dernier bilan des morts dans les rangs de l’armée américaine dans l’attaque de l’aéroport de Kaboul

Les autorités américaines ont annoncé que 12 soldats américains ont été tués jusqu’à présent dans l’attaque qui a visé l’aéroport international Hamid Karzai de la capitale afghane, Kaboul.

Le commandant du commandement central des forces armées américaines, le général Kennett McKenzie, a déclaré lors d’une conférence de presse jeudi soir que l’aéroport de Kaboul avait été attaqué par deux kamikazes.

On pense qu’ils appartenaient à l’organisation terroriste « ISIS ».

McKenzie a ajouté que les deux explosions ont été suivies de plusieurs attaques à l’arme, par des membres de l’organisation, qui ont déclaré avoir « ouvert le feu sur des civils et des soldats ».

Il a expliqué: « Jusqu’à présent, il existe des informations selon lesquelles 12 de nos soldats ont été tués à la suite de l’attaque et 15 autres ont été blessés.  »

Il a souligné que les États-Unis pensaient que l’Etat islamique poursuivra sa tentative d’attaquer ses forces en Afghanistan, notant: « Nous pensons qu’ils veulent poursuivre ces attaques et nous nous attendons à ce que les attaques se poursuivent.  »

Il a indiqué qu’il existe un risque élevé d’attentats à la voiture piégée à Kaboul et d’autres menaces pour l’aéroport.

Dans le même temps, McKenzie a souligné que les États-Unis poursuivront leur mission de retrait de leurs forces et d’évacuation des citoyens d’autres pays, dont l’Afghanistan, via l’aéroport de Kaboul.

« Bien que nous soyons attristés par la mort de personnes, tant américaines qu’afghanes, nous continuerons à mener à bien notre mission d’évacuation des citoyens des États-Unis et d’autres pays, des détenteurs de visas de réfugiés spéciaux et des Afghans dont la vie est en danger », a-t-il déclaré.  »

Il a souligné que les forces américaines s’efforceront de veiller à ce que de telles attaques ne se reproduisent pas.

Considérant que le nombre de forces américaines à l’aéroport de Kaboul est suffisant pour sécuriser les militaires qui y sont déployés.

Il a également indiqué que son pays était prêt à prendre des mesures contre les responsables de l’attentat de jeudi.

Le commandant du Central Command a également déclaré qu’au moins 1000 Américains étaient toujours en Afghanistan et attendaient d’être évacués du pays.