SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Le dilemme de l’Europe et du gaz russe…Turquie: le gaz de la Méditerranée orientale peut être une alternative

La sécurisation des alternatives au gaz russe fait toujours l’objet de controverses en Europe, ce qui pousse un certain nombre de pays à s’opposer à court terme à l’interdiction du pétrole et du gaz russes, en raison de la difficulté à trouver des alternatives, ce qui entraîne des pertes énormes pour les économies de ces pays.

Dans ce contexte, le porte-parole officiel et conseiller principal du président turc pour les affaires étrangères, Ibrahim Kalin, a souligné que le gaz provenant de la Méditerranée orientale pourrait devenir une alternative au gaz russe pour l’Union européenne.

Dans une interview à Reuters, Kalin a déclaré: «Ce gaz pourrait devenir une source alternative pour l’Union européenne, qui veut réduire sa dépendance au gaz russe, dans le contexte de la situation entre la Russie et l’Ukraine. L’une des principales alternatives est le gaz de la Méditerranée orientale. La Turquie essaie d’aider à cela ».

Selon lui, Ankara espère que « les nouvelles découvertes dans le domaine de l’énergie créeront de nouvelles opportunités, pas de nouveaux affrontements ».

Kalin a déclaré que le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu se rendra en Israël la dernière semaine de mai et que le ministre de l’Énergie Fatih Donmez prévoit de rencontrer son homologue israélien, notant que « les détails de la question seront discutés, et nous ne voyons pas le problème, nous voyons le potentiel ».

Il convient de noter que le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré plus tôt qu’un éventuel projet de gazoduc entre la Turquie et Israël n’était pas envisageable à court terme.

L’idée est née il y a des années et consiste à construire un gazoduc sous-marin reliant la Turquie au Léviathan, le plus grand gisement de gaz naturel d’Israël. Le gaz est ensuite acheminé vers la Turquie et ses voisins du sud de l’Europe qui recherchent des alternatives énergétiques loin de la Russie.