SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Le Directeur général adjoint de l’AIEA se rend en Iran en quelques jours

Les médias ont révélé une visite en Iran du directeur général adjoint de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) des Nations Unies dans les prochains jours, alors que l’agence attend une réponse de Téhéran au sujet d’un accord de surveillance expiré.

Les médias officiels ont cité Kazem Gharibabadi, l’envoyé de l’Iran de l’AIEA, qui a déclaré que la visite du directeur général adjoint de l’AIEA pour les questions « de routine » et que des discussions avec des responsables à Téhéran n’étaient pas prévues.

Fin juin, l’AIEA a exigé une réponse immédiate de l’Iran sur la question de savoir s’il fallait proroger l’accord de surveillance expiré, et l’Iran a déclaré il y a quelques jours qu’il n’avait pas encore décidé de prolonger ou non l’accord.

L’agence de presse de la République iranienne a cité Abadi comme disant: « Massimo Aparu. Il va se rendre en Iran. Cette visite est conforme aux activités de garanties de routine menées dans le cadre de l’Accord de garanties généralisées.

En ajoutany que« Bien que nous soyons en contact permanent avec l’agence, il n’est pas prévu qu’il tienne des pourparlers à Téhéran. »

La visite prévue à Aparu, l’inspecteur en chef de l’AIEA, intervient quelques jours après que des diplomates ont déclaré que l’Iran restreignait l’accès des inspecteurs nucléaires de l’ONU à l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz, invoquant des préoccupations de sécurité après que Téhéran a annoncé que le site avait été attaqué par Israël en avril.

Cela fait suite à diverses mesures prises par l’Iran pour violer l’accord nucléaire de 2015 avec les grandes puissances mondiales après que les États-Unis l’ont abandonné et ont réimposé des sanctions contre l’Iran.