SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le dirigeant sunnite iranien veut donner une « chance » aux Talibans

Cheikh Abdul Hamid Ismail Zahi, chef de la communauté sunnite d’Iran, connu sous le nom de Molavi Abdul Hamid, a félicité les talibans afghans après avoir pris le contrôle de l’Afghanistan, affirmant que les réalisations du groupe étaient une « victoire remarquable ».

« J’assure le monde que les talibans d’aujourd’hui ne sont pas les talibans d’il y a 20 ans », a déclaré Molavi Abdul Hamid dans un communiqué publié mardi sur son site officiel.

Il a déclaré « La grande et remarquable victoire des talibans, qui est le résultat du djihad, du martyre et de la patience sur la voie de la vérité contre les occupants agresseurs, le gouvernement défaillant et la corruption, mérite des félicitations à l’émirat islamique ».

« Les combattants talibans ont acquis de l’expérience, ils ont apporté des changements dans leurs points de vue, et aujourd’hui ils ne sont pas les talibans il y a 20 ans », a déclaré le chef religieux sunnite.

« S’il y a des faiblesses, elles peuvent être corrigées, nous en savons plus sur les talibans que beaucoup de gens dans le monde, parce que nous sommes voisins et nous les connaissons mieux. Par conséquent, nous pensons qu’il faut donner une chance aux talibans, sans prêter attention à la propagande unilatérale ».

Molavi Abdul Hamid a également salué la décision des talibans de prononcer une amnistie générale en Afghanistan, affirmant que « l’amnistie pour les talibans, la tolérance envers les ennemis qui se battent depuis des années, l’arrêt aux portes de Kaboul et la prévention des effusions de sang en Afghanistan méritent des éloges ».

En ce qui concerne les préoccupations de la communauté internationale concernant les droits des femmes dans le futur gouvernement taliban, Molavi a déclaré : « Les préoccupations de la communauté internationale concernant le respect des droits et de la dignité des femmes, les droits de l’homme, les libertés individuelles et sociales, la liberté de la presse, l’expression et la critique peuvent être pleinement prises en compte en tant que telles ».

« J’espère que les talibans et le peuple afghan démontreront dans la pratique que les préoccupations de la communauté internationale ne sont pas réelles et qu’ils neutraliseront toute propagande par leurs actions », a déclaré le chef religieux sunnite iranien.

« Comme tous les pays sont censés établir de bonnes relations et aider le peuple afghan qui souffre à permettre le retour des réfugiés afghans dans leur pays, afin que nous puissions voir un Afghanistan libre et prospère à l’avenir. »

    la source :
  • Erem news