SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Le G7 s’accorde pour imposer un plafond aux prix du pétrole russe

Le réseau « Sky News » a rapporté que les ministres des Finances du Groupe des Sept avaient convenu d’imposer un plafond aux prix du pétrole russe, dans le but de réduire les revenus qui financent la guerre menée par Moscou contre l’Ukraine, tout en maintenant le flux de brut pour éviter prix élevés.

Dans un tweet sur Twitter, la correspondante de Sky News Tamara Cohen a cité le ministre britannique des Finances Nazim Al-Zahawi disant : « Nous limiterons la capacité de Poutine à financer sa guerre à partir des exportations de pétrole en interdisant des services, tels que l’assurance et le financement des navires transportant du pétrole russe. » au-dessus d’un prix plafond convenu.

Le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, a également déclaré lors d’un point de presse après l’annonce de la décision que la proposition du G7 de fixer un plafond aux prix du pétrole russe réduirait les revenus et l’inflation russes.

Il a ajouté que le groupe recherchait un consensus sur la mise en œuvre du plafonnement des prix et souhaitait que tous les membres de l’UE participent à la décision, déclarant : « Nous voulons limiter les revenus de la Russie, tout en minimisant les dommages économiques à nos sociétés.  »

Pour sa part, le ministre japonais des Finances, Shunichi Suzuki, a salué l’accord des ministres des Finances du G7, appelant à la mise en œuvre rapide du plan, notant, dans des déclarations aux journalistes, que le maximum contribuerait à atténuer les prix élevés de l’énergie et l’inflation.

Le Kremlin a commenté cette décision, affirmant que la Russie cesserait de vendre du pétrole aux pays qui imposent des plafonds de prix sur les ressources énergétiques russes, ce qui, selon Moscou, conduirait à une déstabilisation majeure du marché mondial du pétrole.

« Les entreprises qui imposent un plafonnement des prix ne feront pas partie des bénéficiaires du pétrole russe », a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov aux journalistes lors d’une conférence téléphonique, corroborant les propos tenus plus tôt par Alexander Novak, le vice-Premier ministre russe.

« En termes simples, nous ne coopérerons pas avec lui sur des principes non marchands », a ajouté Peskov.

    la source :
  • Reuters