SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

Le gel tue 17 Américains et perturbe le trafic aérien

Dans l’une des pires tempêtes de neige à frapper le pays depuis des décennies, les habitants de plusieurs régions des États-Unis ont passé la nuit de samedi dans un froid extrême en raison d’une tempête hivernale qui a tué 17 personnes et perturbé les transports, de l’annulation de milliers de vols au blocage des routes.

Le Service météorologique national des États-Unis s’attend à ce que la tempête se poursuive au cours du week-end, avant que les températures ne reviennent à des saisons normales « d’ici le milieu de la semaine prochaine ».

Environ 530 000 foyers étaient privés d’électricité, contre 1,5 million à la même heure vendredi, en particulier en Caroline du Nord et dans le Maine, où les températures sont tombées en dessous de zéro.

Le Service météorologique national américain a également mis en garde contre le risque de décès dû au froid et a appelé les habitants des zones touchées à rester à l’intérieur, et la même source a déclaré que la température était tombée à 48 degrés Celsius en dessous de zéro.

Les autorités ont confirmé qu’au moins 17 personnes dans huit États sont mortes en raison des conditions météorologiques.

La tempête la plus meurtrière depuis des décennies a frappé le pays depuis mercredi soir. Elle s’est accompagnée de vents polaires qui ont causé de fortes chutes de neige, surtout dans la région des Grands Lacs.

Plus de 3 300 vols ont été annulés et plus de 7 500 ont été reportés samedi. La veille, environ six mille vols avaient été annulés, selon le site Web du contrôle du trafic aérien FlightAware.com.

Le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, a déclaré samedi que « les perturbations maximales sont derrière nous et que les compagnies aériennes et les aéroports reprennent progressivement leurs activités », donnant de l’espoir aux passagers bloqués dans des aéroports tels qu’Atlanta, Chicago, Denver, Detroit et New York.

Dans de nombreuses villes américaines comme Denver ou Chicago, des refuges ont été ouverts pour accueillir les personnes ayant besoin de chauffage et de protection contre le risque d’hypothermie.

En raison des basses températures, la pression sur le réseau électrique est devenue très importante.