SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Le juge d’instruction dans l’assassinat du président haïtien a démissionné

Le juge chargé de l’enquête sur l’assassinat du président haïtien a annoncé, vendredi, qu’il démissionnerait de son poste.

Dans une lettre, le juge Mathieu Chanlat a indiqué qu’il avait démissionné de l’affaire pour des « raisons personnelles ».

Alors que le Wall Street Journal a noté: «Il ne peut pas être déterminé si la sortie de Chanlat de l’affaire est liée à la mort de son écrivain en chef, Ernest Laforton, car les collègues de la Writers Guild of Laforton ont révélé qu’il avait été assassiné.

Le Wall Street Journal a noté que, selon une source judiciaire, Chanlat a démissionné de l’affaire car « les moyens que le juge a demandés pour bien faire son travail ne lui ont pas été accordés ».

Le gouvernement haïtien a imposé la loi martiale dans tout le pays en lien avec l’assassinat du président.

Le président Moise, qui dirige le pays depuis 2017, a été assassiné à l’aube aujourd’hui par des hommes armés non identifiés qui ont pris d’assaut sa résidence privée.

La Première Dame Martin Moyes a également été blessée à la suite de l’opération et a été transportée à l’hôpital pour y être soignée.

Moise, 53 ans, a assumé la présidence d’Haïti en 2017, après avoir remporté les élections présidentielles qui ont eu lieu en 2015, puis lors de la réélection organisée en 2016 en raison de l’échec de l’adversaire du candidat à reconnaître les résultats du vote.