SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Le Kenya déploie des troupes au Congo pour aider à mettre fin à des décennies de violence

Le président kenyan William Ruto a officiellement déployé mercredi des troupes dans l’est de la République démocratique du Congo, rejoignant une force de nations d’Afrique de l’Est visant à mettre fin à des décennies de violence.

En avril, les sept membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est, à laquelle le Congo a adhéré cette année, ont convenu de former une force conjointe pour combattre les groupes armés dans l’est du Congo. Les forces kenyanes rejoindront un contingent burundais.

Bien qu’ils aient dépensé des milliards de dollars pour l’un des plus grands casques bleus de l’ONU opérant là-bas, plus de 120 groupes armés continuent d’opérer dans de grandes parties de l’est du Congo, y compris le groupe rebelle M23 que les Congolais ont accusé à plusieurs reprises le Rwanda de soutenir.

L’Ouganda a déjà envoyé des troupes au Congo dans le cadre d’un déploiement séparé pour traquer les militants armés liés à l’État islamique, l’un des groupes combattant dans l’est du Congo.

« Nous avons tous un intérêt dans la stabilité et la sécurité de la République démocratique du Congo », a déclaré le président Ruto lors d’une cérémonie d’adieu dans la capitale kényane, Nairobi.

Une source des Nations Unies a déclaré à Reuters qu’il existe une certaine ambiguïté autour du déploiement des forces kenyanes, car Nairobi a demandé un financement international pour cela, ce qui nécessite une autorisation formelle du Conseil de sécurité des Nations Unies ou de l’Union africaine.

Des milliers de personnes ont manifesté mercredi matin dans la ville orientale de Bukavu contre le pouvoir régional car certains de leurs « ennemis », ont-ils dit, sont membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

    la source :
  • Reuters