SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2021, Monday |

Le Koweït abandonne la citoyenneté de 54 citoyens

Le Haut-Commissariat à l’acquisition de la citoyenneté koweïtienne a décidé de retirer la citoyenneté à 54 citoyens, sur la base des articles 9, 10 et 11 du décret princier no 15 de 1959.

Selon les noms de l’enquête, la plupart d’entre elles sont des femmes qui ont acquis des nationalités d’autres pays.

L’article 9 dudit décret princier dispose que « si une épouse étrangère acquiert la nationalité koweïtienne conformément aux dispositions des articles précédents, elle la perd à la fin du mariage, à moins qu’elle ne retrouve sa nationalité d’origine ou n’acquière une autre nationalité ».

L’article 10 dispose qu’« une Koweïtienne qui épouse un étranger ne perd sa nationalité koweïtienne que si elle prend la nationalité de son mari à sa demande ».

L’article 11 stipule qu’«un Koweïtien perd la citoyenneté s’il naturalise une personne choisie de nationalité étrangère, et sa femme koweïtienne ne perd pas sa nationalité, à moins qu’il n’entre dans sa (nouvelle) nationalité, et ses enfants mineurs perdent leur nationalité koweïtienne s’ils entrent dans la nouvelle nationalité de leur père, en vertu de la loi sur cette nationalité », a rapporté al-Qabas.