SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Le Kremlin révèle les détails des manœuvres de « dissuasion stratégique »

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré samedi que les exercices menés par les Forces de dissuasion stratégiques russes comprenaient la simulation de l’utilisation d’armes nucléaires.

Dans le même contexte, le Kremlin a révélé les détails des manœuvres de « dissuasion stratégique » d’aujourd’hui, qui ont abouti au lancement réussi des missiles balistiques hypersoniques Kinzhal.

Les navires et les sous-marins des flottes du Nord et de la mer Noire ont lancé des missiles ailés « Caliber » et des missiles hypersoniques « Zircon » en mer et sur des cibles terrestres.

Le missile ailé basé au sol « Iskander » a également été lancé sur la zone d’essai « Kapustin Yar », en plus du lancement du missile balistique nucléaire intercontinental « Yars » depuis « Plesetsk » dans le champ « Kura » au Kamtchatka.

De plus, des missiles ailés, lancés des airs et des lanceurs de missiles stratégiques à longue portée Tu-95MS, ont pris part aux manœuvres, touchant des cibles dans les gammes des zones «Pembwe» et «Kura».

Un missile balistique Seneva a été lancé depuis le sous-marin nucléaire « Karelia » dans la mer de Barents.

Aujourd’hui, samedi, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a annoncé que le président Poutine avait donné l’ordre de lancer des exercices de « dissuasion stratégique » avec des missiles balistiques et ailés.

« Le président russe a donné l’ordre de lancer ces exercices et manœuvres liés à la dissuasion stratégique avec des missiles balistiques et ailés », a déclaré Peskov lors de sa conférence de presse.

Peskov a noté que:« le président russe Vladimir Poutine observe les détails des exercices militaires avec son homologue biélorusse Alexandre Loukachenko, qui sont importants pour les deux parties ».

Le ministère russe de la Défense a déclaré plus tôt que les exercices militaires de « dissuasion stratégique » étaient préparés, avec la participation des forces terrestres et aériennes de la région sud, en plus des forces de missiles stratégiques, de la flotte du Nord et de la mer Noire.