SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Le Kremlin révèle les détails des pourparlers fermés entre Poutine et Macron

Dans un geste sans précédent, le Kremlin a rendu public une partie des pourparlers à huis clos qui ont eu lieu la semaine dernière entre les présidents russe, Vladimir Poutine et français, Emmanuel Macron, sur l’escalade actuelle dans le sud-est de l’Ukraine.

Aujourd’hui, jeudi, le porte-parole présidentiel russe Dmitri Peskov a publié une partie du dialogue qui a eu lieu entre Poutine et Macron sur la question de la reconnaissance par Moscou des républiques populaires autoproclamées de Donetsk et Louhansk dans le sud-est de l’Ukraine, après que le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian est revenu sur les détails du dialogue des deux présidents sur cette question sensible.

Peskov a critiqué Le Drian, soulignant que ses déclarations (dans lesquelles le ministre français citait Poutine disant à Macron qu’il ne tiendrait pas compte de l’initiative législative présentée par le Parti communiste russe pour reconnaître les républiques du Donbass) déformaient les détails du dialogue entre les deux présidents.

« Nous respectons hautement le ministre français des Affaires étrangères et ses efforts visant à régler le conflit dans le sud-est de l’Ukraine et à développer les relations russo-françaises, mais dans ce cas, ces déclarations révèlent le contenu et le contenu des pourparlers fermés entre les deux chefs d’État », a-t-il déclaré.

Il a averti que la fuite de ces détails par Le Drian nuit à la confiance mutuelle entre les deux pays, ce qui « réduit les chances de manœuvrer pour discuter de questions très urgentes et complexes ».

Peskov a souligné que Poutine, dans ce dialogue, a clairement indiqué à Macron que nous ne parlons pas d’un projet de loi, mais d’une initiative législative, et qu’il n’y a pas de projet de loi à cet égard.

« Les détails sont les mêmes, mais le sens est différent », a déclaré le porte-parole.

Afin de clarifier la situation, Peskov a révélé, selon « l’Agence Novosti », une partie du dialogue entre les deux présidents, selon des notes officielles, dans lesquelles il était indiqué:

Macron:« Une autre question m’inquiète, c’est la possibilité de reconnaître ces séparatistes. Il y a un projet de loi à la Douma d’État russe. Comment comptez-vous y faire face? Est-il possible de commenter cette affaire? ».

Poutine:« Nous n’avons pas de projet de loi, il y a une initiative du Parti communiste russe. C’est leur propre initiative qui n’a pas le soutien du principal parti au pouvoir «La Russie unie» mais elle existe ».