SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Le Kremlin va-t-il geler l’invasion militaire de l’Ukraine ?

Le conseiller présidentiel ukrainien, Mykhailo Podolak, a indiqué que le Kremlin cherche à suspendre son invasion massive de l’Ukraine pendant six mois, afin de constituer de nouvelles réserves et de reconstituer ses unités.

Les mots du chancelier sont venus dans une interview au journal allemand « Tagspiegel », dans laquelle il a déclaré : « Si l’Occident est fatigué de la guerre, la Russie frappera à nouveau, de toutes ses forces », selon ce qui a été rapporté par la « Présidence ukrainienne » site Internet.

Dans son discours, il a clairement indiqué que « l’Ukraine devrait faire tout ce qui est en son pouvoir pour libérer autant de son territoire, en particulier dans le sud », ajoutant : « Plus vite nous obtiendrons des armes lourdes, plus tôt nous mettrons fin à cette guerre ».

Dans le même contexte, le conseiller présidentiel ukrainien a noté que « la victoire de Kyiv inclura la restauration du contrôle de tous les territoires à l’intérieur des frontières internationalement reconnues de l’Ukraine ».

Kyiv a besoin de plus d’armes pour « se déplacer efficacement dans le rétablissement du contrôle dans les zones où les Russes se retirent », selon un rapport de New Voice ou d’Ukrin.

À cette fin, l’Ukraine espère le soutien du chancelier allemand Olaf Scholz, qui semble travailler à rompre les relations amicales de longue date entre Moscou et Berlin, selon le site.

Dans ce contexte, Podolak a déclaré : « L’Allemagne doit suivre une autre voie maintenant, pour réaliser ce qu’est vraiment la Russie », ajoutant : « Notre besoin de plus d’armes est une réalité ».

Selon le conseiller présidentiel ukrainien, « l’Ukraine a besoin de plus d’artillerie à longue portée, ainsi que de drones ».

En outre, a-t-il noté, « les défenses aériennes telles que l’IRIS-T – que l’Allemagne s’est dite prête à fournir à Kiev, aideront à mieux protéger les villes ukrainiennes des frappes aériennes russes ».

Dans un autre contexte, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a évoqué de « bonnes nouvelles » de la part des partenaires de l’Ukraine, concernant les paquets d’aide attendus en début de semaine prochaine.

    la source :
  • Alhurra