SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Le limogeage d’Osipov par Poutine

La Russie a nommé un nouveau commandant de la flotte de la mer Noire stationnée en Crimée, a indiqué mercredi l’agence de presse RIA citant des sources, à la suite des bombardements qui ont visé les bases militaires russes dans la région au cours des neuf derniers jours.

Si cette décision était vraie, le renvoi de l’ancien commandant Igor Osipov sera le licenciement le plus important d’un responsable militaire en près de six mois depuis l’invasion russe de l’Ukraine, au cours de laquelle Moscou a subi de lourdes pertes en personnel et en matériel.

L’agence de presse publique RIA a cité les sources selon lesquelles le nouveau commandant Viktor Sokolov a été présenté aux membres du conseil militaire de la flotte dans le port de Sébastopol.

Une source a déclaré qu’il était « naturel » de ne pas annoncer cette nomination au moment où la Russie mène ce qu’elle appelle une opération militaire spéciale en Ukraine.

La flotte de la mer Noire, qui possède une éminente histoire en Russie, a connu des échecs majeurs lors de la guerre lancée par le président Vladimir Poutine le 24 février.

En avril, l’Ukraine a frappé le Moskva, le navire de guerre principal de la flotte, avec des missiles Neptune, ce qui a provoqué son incendie et son naufrage.

La semaine dernière, la base aérienne de Saki, dans le sud-ouest de la Crimée, près du quartier général de la flotte à Sébastopol, a été dévastée par une série d’explosions qui ont détruit huit avions de guerre, selon des images satellite.

Puis, mardi, des explosions ont secoué un dépôt de munitions sur une base militaire dans le nord de la péninsule. La Russie a qualifié cet acte de sabotage et l’Ukraine a indiqué qu’elle était responsable de cette attaque.

Mercredi, le service de sécurité russe FSB a indiqué qu’il avait arrêté six membres de ce qu’il appelle une cellule terroriste islamiste en Crimée, sans préciser s’ils étaient soupçonnés d’être impliqués dans les explosions.

Le précédent commandant, Osipov, 49 ans, était en poste depuis mai 2019, selon sa biographie officielle sur le site du ministère de la Défense.

Son successeur, Sokolov, 60 ans, avait une grande expérience dans le commandement de navires et d’unités de dragage de mines, puis a occupé une série de postes dans les flottes du Pacifique et du Nord, servant comme commandant adjoint dans cette dernière. Depuis 2020, il dirige une académie militaire de grande importance.

    la source :
  • Reuters