SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Le meurtre du « conseiller » de Qassem Soleimani dans une embuscade tendue par ISIS en Syrie

Jeudi, les médias iraniens ont pleuré le conseiller militaire de la Garde iranienne, Hassan Abdullah zadeh, et son accompagnateur, Mohsen Abbasi.

Hier, Zadeh et Abbasi ont été enterrés à l’hôpital militaire de Homs, dans le centre de la Syrie, en plus du général de division Nizar Abbas Al-Fahud, qui a été tué dans une embuscade tendue par ISIS à un convoi militaire dans la zone de Sukhna, à Palmyre, à l’est du gouvernorat de Homs.

Des sources concordantes ont déclaré qu’Abdullah Zadeh « était un agent de sécurité pour Sayyida Zainab, au sud de Damas, puis Al-Bukamal, et l’un des conseillers militaires iraniens les plus en vue dans les batailles de la Ghouta de Damas et d’Alep. »

Et l’agence iranienne « Fars » a publié une photo des deux Iraniens morts. Elle a déclaré qu’ils avaient été tués dans une embuscade tendue par ISIS entre Deir Ezzor et Palmyre, dans le désert syrien. Une photo publiée par l’agence iranienne « Mehr » montrait le conseiller militaire Hassan Abdullah Zadeh, accompagné du commandant de la « Force Quds » Qassem Soleimani, qui a été tué dans un raid américain près de l’aéroport de Bagdad en 2020.

De leur côté, les médias de l’opposition syrienne ont fait état d’une attaque de grande envergure lancée par ISIS, jeudi, visant un convoi militaire de 7 voitures de la milice iranienne dans la région de Wadi Abyad à Sukhna, à l’est de Homs, sur la route entre Palmyre et Deir Ezzor, tuant environ 25 de ses membres, dont des commandants haut placés dans la Garde iranienne.

Les régions de Badia, à l’est de Homs et de Deir ezzor, jusqu’à la frontière avec l’Irak, sont des zones d’influence iranienne, avec son fief d’Al-Bukamal à la frontière avec l’Irak. Les milices iraniennes y sont répandues, notamment « Fatimiyoun », « Zainabiyoun », « Hezbollah irakien » et « Hezbollah libanais », en plus des forces du régime syrien et de leurs milices auxiliaires, selon Al-Arabiya.