SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Le ministère algérien des affaires étrangères convoque l’ambassadeur de France

Mercredi, le Secrétaire général du ministère algérien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur de France en Algérie dans le contexte de la décision unilatérale de Paris de réduire le nombre de visas accordés aux Algériens.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, le Secrétaire général du ministère a informé l’ambassadeur français que la décision unilatérale de la partie française aura des conséquences négatives sur la flexibilité du mouvement des citoyens algériens souhaitant se rendre en France.

Le diplomate algérien a souligné que cette décision, qui a été prise sans consultation de la partie algérienne, est incompatible avec le respect des droits de l’homme et les obligations contractées par les deux gouvernements.

Mardi, l’Algérie a formellement répondu à la décision des autorités françaises de durcir les procédures de visa pour les Algériens, qualifiant ces mesures d’incohérentes.

« Nous avons pris note de cette décision incohérente, et nous exprimons notre regret quant à cette décision », a déclaré Amar Bellani, l’envoyé spécial du gouvernement chargé de la cause du Sahara occidental et des pays du Maghreb arabe.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a révélé la volonté de Paris de réduire de 50% le nombre de visas accordés à l’Algérie et au Maroc, et de 30% à la Tunisie, expliquant les raisons de cette mesure.