SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 October 2022, Friday |

Le ministère chinois des Affaires étrangères : Nous soutenons l’indépendance et la souveraineté de l’Ukraine

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a souligné la nécessité de sauvegarder la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine : Notre position en faveur de l’indépendance de l’Ukraine ne peut être remise en question.

Ces propos ont été tenus lors d’un discours prononcé en marge de la Conférence sur la sécurité de Munich, où il a estimé que la politique expansionniste de l’OTAN est périmée et qu’aucun pays ne peut garantir sa sécurité au détriment de la souveraineté d’un autre pays, soulignant la nécessité d’établir des relations internationales sur la base de la non-ingérence dans les affaires des autres pays et la nécessité d’éviter l’éclatement d’une nouvelle guerre froide.

Le ministre chinois des affaires étrangères a souligné qu’une superpuissance ne doit pas se considérer au-dessus des lois internationales et qu’elle doit développer un nouveau type de relations internationales sur la base de la coopération et non de la compétition, soulignant qu’il faut réduire les tensions et démontrer le désir de paix au lieu de battre les tambours de la guerre.

Il a conclu : L’Ukraine devrait être un pont de paix entre l’Est et l’Ouest.

Dans un contexte connexe, la vice-présidente américaine Kamala Harris a annoncé que Washington et ses alliés imposeront des sanctions économiques à la Russie, qui seront rapides et efficaces, soulignant que la Russie lance des campagnes trompeuses dans l’est de l’Ukraine et que Washington révélera au public la vérité de ces campagnes trompeuses.

Elle a souligné que l’OTAN est la plus grande alliance militaire du monde et a réaffirmé que les sanctions que Washington prépare viseront les institutions financières russes et leurs principaux secteurs.

Elle a aussi révélé le déploiement de 6 000 soldats supplémentaires en Roumanie et que ces forces en Europe de l’Est ne sont pas là pour combattre mais pour défendre l’OTAN, soulignant que la Russie mène une guerre par procuration dans l’est de l’Ukraine et se prépare à créer des justifications pour une intervention en Ukraine.