SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le ministère de la Défense du Bélarus annonce les manœuvres « Union Packages » avec la Russie

Le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, a déclaré que diverses options d’action conjointe seront développées pour neutraliser les menaces et stabiliser la situation aux frontières de la Russie et de la Biélorussie.

Fomine a déclaré que cela aura lieu lors de l’inspection soudaine des forces de réaction rapide de l’Union entre la Russie et la Biélorussie, qui a été convenue par les présidents Vladimir Poutine et Alexandre Loukachenko à la fin de l’année dernière, dans le but d’évaluer l’état de préparation de ces forces pour assurer la sécurité militaire, ainsi que pour développer diverses options pour prendre des mesures conjointes pour neutraliser les menaces et stabiliser la situation aux frontières de l’État de l’Union.

Fomine a indiqué qu’une formation est menée périodiquement sur diverses options d’utilisation du groupe régional de forces. Dans le cadre de l’inspection, l’état de préparation de ces forces sera vérifié non seulement pour travailler dans les limites de leur responsabilité, mais également pour résoudre des tâches soudaines d’encerclement de situations de crise dans diverses directions où des dangers apparaissent. Lors du transfert du groupe militaire russe sur le territoire de la Biélorussie, les possibilités de l’infrastructure logistique seront évaluées.

Fomine a ajouté: « L’année dernière, l’exercice West 2021 a été effectué, au cours duquel la haute préparation au combat a été confirmée. »

Pour sa part, le ministère de la Défense du Bélarus a annoncé la mise en œuvre de cette inspection dans les forces d’intervention rapide de l’État de l’Union.

Elle a déclaré que les exercices conjoints entre la Russie et la Biélorussie « Ceinture de l’Union 2022 » auront lieu du 10 au 20 février.

Et le service de presse du ministère a indiqué que « dans la deuxième phase du test, du 10 au 20 février, se tiendra une manœuvre conjointe intitulée « Union Belt 2022 ».

Les troupes s’emploieront à réprimer les agressions extérieures et à combattre le terrorisme, en particulier pour renforcer certaines parties de la frontière avec des directions possibles de pénétration de militants sur le territoire de la Biélorussie et bloquer les canaux de contrebande d’armes et de munitions.