SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Le ministère irakien de l’intérieur porte un « nouveau coup » à l’ISIS

Le ministère irakien de l’Intérieur a annoncé avoir infligé une « nouvelle gifle » à l’organisation terroriste ISIS, et déjoué un plan visant à introduire une voiture piégée et des terroristes dans le gouvernorat de Salah al-Din.

Le ministre irakien de l’Intérieur, Othman Al-Ghanimi, a annoncé lundi l’arrestation d’un dangereux terroriste qui avait introduit des voitures piégées transportant des terroristes suicidaires dans la province de Salah al-din(nord) en 2014, selon l’agence de presse officielle.

Dans une déclaration, Al-Ghanimi a salué les hommes de l’Agence de renseignement et d’investigation du ministère de l’Intérieur, affirmant qu’ils ont porté un « nouveau coup » à ISIS.

La cellule médiatique de la sécurité a déclaré dans un communiqué que « ce terroriste, il a travaillé aux mains du soi-disant prince légitime de l’État de Salah al-Din, et il a également travaillé avec des détachements terroristes dans le district de Baiji pour cibler les membres des services de sécurité. »

Le communiqué de la cellule indique qu’il « a participé à deux attaques avec d’autres éléments terroristes estimés à 300, à bord de 50 véhicules piégés, sur les pièces de maintien de la raffinerie de Baiji. Lors des deux attaques, les terroristes ont inséré les véhicules piégées, qui ont explosé à l’intérieur de la raffinerie, ce qui a entraîné des pertes humaines et matérielles. »

Les combattants d’ISIS avaient capturé la ville et encerclé ses raffineries en juin 2014 lors d’une attaque éclair dans le nord de l’Irak.

La ville de Baiji est située sur l’autoroute principale menant à la ville de Mossoul, la deuxième plus grande ville d’Irak, tandis que la raffinerie est située à 10 kilomètres du centre de la ville en direction du nord.

Les militants d’ISIS ont assiégé les forces irakiennes à l’intérieur de la raffinerie pendant plusieurs mois avant que l’armée irakienne puisse briser le siège.

Les forces de l’armée irakienne sont entrées dans la raffinerie de Baiji après avoir démantelé un grand nombre d’engins explosifs placés par les militants d’ISIS.