SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 September 2022, Saturday |

Le ministère irakien des Affaires étrangères pour protester contre la destruction par le feu d’un exemplaire du Coran en Suède

Le gouvernement irakien a condamné dimanche l’abus de la religion islamique par certains extrémistes yéménites en Suède et l’incendie d’un exemplaire du Coran.

Le ministère irakien des Affaires étrangères a convoqué le chargé d’affaires du Royaume de Suède à Bagdad, Hakan Roth, pour protester contre cet abus des sanctuaires islamiques.

Le ministère a déclaré dans un communiqué « Brûler une copie du Coran est une provocation aux sentiments des musulmans et un abus très sensible de leurs lieux saints, contrairement aux principes humains, qui reflètent l’essence des religions et contredisent le principe de reconnaissance de l’autre religieux » .

Le ministère irakien des Affaires étrangères a averti que l’incendie du Coran « a de graves implications pour les relations entre la Suède et les musulmans en général dans les pays musulmans et arabes et en Europe.

Le ministère irakien des Affaires étrangères a exhorté le gouvernement suédois à mettre fin à toute action de classe ou émotionnelle des composantes religieuses, en particulier celles qui affectent les saintetés islamiques.

La déclaration intervient après qu’un rassemblement du mouvement anti-immigration et anti-islam Stram Kurs dirigé par le Dano-Suédois Rasmus Palodan, qui est actuellement en tournée en Suède, a provoqué plusieurs affrontements entre la police et des manifestants anti-gouvernementaux dans un certain nombre de villes suédoises.

Les affrontements ont eu lieu pour la deuxième journée consécutive vendredi, dans le contexte d’un rassemblement du mouvement anti-immigration et anti-islam Stram Kors dirigé par le Dano-Suédois Rasmus Palodan.

Palodan a suscité à plusieurs reprises la controverse ces dernières années. En novembre 2020, il a été arrêté et expulsé par les autorités françaises.