SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Le ministre iranien de la santé avertit des problèmes prévus pour le mois de novembre !

Aujourd’hui, lundi 6 septembre, le ministre iranien de la Santé, Bahram Einollahi, a mis en garde contre le danger de ralentir le processus de vaccination, car cela entraînerait davantage de problèmes en novembre prochain avec une nouvelle vague de Corona.

Les avertissements du ministre iranien ont coïncidé avec les déclarations d’un certain nombre de responsables médicaux en Iran selon lesquelles le processus de vaccination contre le Corona à Téhéran se déroule lentement, selon le site Internet « Iran International ».

Einollahi a ajouté : « Au début du travail du gouvernement, nous avons été confrontés à une pénurie de vaccins, et nous avons pris des mesures de tous côtés, 24 heures sur 24, pour résoudre ce problème. »

Il a ajouté que la vaccination contre Corona à Téhéran est toujours confrontée à des problèmes, comme il a promis que « nous ne rencontrerons pas de problème pour fournir le vaccin » et que le gouvernement a l’intention de « réduire l’âge de la tranche d’âge couverte par la vaccination » et d’aller vers « une vaccination intelligente et ciblée. »

Concernant la réouverture des universités, le ministre iranien de la Santé a déclaré : « La condition pour que les étudiants puissent entrer en classe doit être la carte de vaccination ».

Parallèlement, Karim Hemmati, chef du Croissant-Rouge, a annoncé que les 500 centres de vaccination du Croissant-Rouge étaient prêts à injecter le vaccin Corona, et a déclaré qu’il commencerait également à vacciner les étrangers.

Aujourd’hui, lundi, Hemmati, lors d’une réunion du Conseil des assistants du Croissant-Rouge, a réitéré les déclarations du ministre de la Santé, en disant : « Nous allons compenser la baisse de la vitesse de vaccination dans la province de Téhéran en créant 20 nouveaux centres d’injection de vaccins. »

Selon le chef du Croissant-Rouge, un total de 90 millions de doses du vaccin Corona devraient entrer dans le pays jusqu’en novembre prochain.

Et plus tôt, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a déclaré : « Au moins 20 millions de doses du vaccin Corona seront importées en Iran ce mois-ci, et des dizaines de millions en octobre prochain ».

Le responsable du Croissant-Rouge iranien a évoqué la vaccination des ressortissants étrangers, expliquant : « Il est possible que l’UNICEF alloue un million de doses de vaccin à l’Iran pour commencer à vacciner les ressortissants étrangers. »