SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Le ministre iranien des Affaires étrangères rencontre son homologue turc

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdullahian, a rencontré son homologue turc, Mevlüt Çavuşoğlu, dans la capitale, Téhéran, et a discuté des questions liées à l’Afghanistan et à la stabilité et au calme au Moyen-Orient.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Hussein Amir Abdollahian a déclaré : « La feuille de route pour la coopération entre les deux pays sera signée lors de la prochaine visite du président turc Recep Tayyip Erdogan à Téhéran. »

Et il a ajouté : « Nous avons discuté des questions liées à l’Afghanistan, de la stabilité et du calme au Moyen-Orient, et du renforcement des relations économiques et de la coopération en matière d’énergie », notant que « l’envoyé iranien pour l’Afghanistan se rend aujourd’hui à Kaboul, et que l’Iran soutient toujours la formation d’un gouvernement inclusif dans ce pays. »

Aussi, il a poursuivi : « La crise du virus Corona a affecté nos relations au cours des deux dernières années, et malgré cette crise, nous avons pu maintenir et renforcer nos relations dans certains domaines. »

Amir Abdullahian a poursuivi : « Nous espérons que la guerre dévastatrice au Yémen prendra bientôt fin, et nous sommes préoccupés par le fait que certains pays arabes vont retirer leurs ambassadeurs du Liban, et nous poursuivons nos politiques de soutien à ce pays. »

Puis il a poursuivi : « Nous avons condamné conjointement avec mon homologue turc le ciblage du Premier ministre irakien, Mustafa Al-Kazemi, et nous espérons que le nouveau gouvernement sera formé dans ce pays le plus rapidement possible. »

Pour sa part, Çavuşoğlu a estimé que « les sanctions contre Téhéran sont injustes, et ceux qui ont quitté l’accord nucléaire doivent y revenir », exprimant que son pays se félicite de la reprise des négociations nucléaires à Vienne, espérant qu’elles aboutiront à des résultats positifs.

Il a ajouté : « Nous avons discuté de la question de l’immigration et de la contrebande à nos frontières communes. »

En outre, le ministre turc des Affaires étrangères a souligné : « Nous avons discuté avec Abdullahian des questions régionales et de la stabilité de l’Afghanistan, et nous avons une vision commune sur ces dossiers », ajoutant : « Nous continuons à nous coordonner avec Téhéran sur l’Afghanistan et la Syrie, et il est possible de coopérer en ce qui concerne l’Irak. »

Il a ajouté : « Nous sommes profondément préoccupés par les problèmes humanitaires en Afghanistan, et la solution à cette crise passe par la formation d’un gouvernement inclusif. »

De plus, Çavuşoğlu a souligné que « l’importance des relations Iran-Turquie va au-delà des dossiers bilatéraux et a des effets régionaux », poursuivant : « Nous cherchons à renforcer notre coopération avec Téhéran dans les domaines internationaux. »

Et il a ajouté : « J’ai toujours considéré Téhéran comme la maison d’un ami (en référence à un vers de poésie connu des Iraniens). Nous espérons achever les procédures pour que la visite du président Erdogan à Téhéran ait lieu avant la fin de cette année. »

    la source :
  • RT